Les vandales du cimetière St-Joseph « regrettent » leur geste

Les vandales du cimetière St-Joseph « regrettent » leur geste

À la fin du mois dernier, des pierres tombales du cimetière Saint-Joseph-de-Chambly de la rue Gérard-Mongeau ont été renversées, au grand désarroi de certains proches des défunts. « Une dizaine de pierres tombales ont été renversées le 29 mars », a indiqué le sergent sociocommunautaire…



Ouverture de l’écocentre

Ouverture de l’écocentre

La Ville de Chambly procédera à l’ouverture de l’Écocentre le vendredi 2 avril prochain. L’écocentre, situé au 2400, boulevard Industriel, sera ouvert tous les vendredis et samedis, de 8 h à 15 h, jusqu’à la fin du mois d’octobre. Les citoyens de Chambly pourront accéder à l’Écocentre…




Promouvoir l’emploi local

Promouvoir l’emploi local

Le 25 mars dernier, la Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (CCIBC) lançait officiellement le projet Un emploi local, c’est génial!, visant à favoriser le recrutement de main-d’œuvre au sein des commerces de la région. L’initiative mise de l’avant est un ensemble de…



Sébastien Paquin : de passion à « obsession »

Sébastien Paquin : de passion à « obsession »

Sébastien Paquin est un artiste-photographe autodidacte de Chambly qui aimerait bien pouvoir vivre un jour de sa passion. Nous sommes allés à sa rencontre, près d'un ruisseau au cimetière St-Stephen, où il nous a donné rendez-vous pour nous montrer l’environnement dans lequel il s’autorise…



L’Alouette qui fait  le printemps

L’Alouette qui fait le printemps

Après un été sans football en raison de la pandémie, le Marievillois Christophe Normand entrevoit cette saison d’un bon œil avec les Alouettes de Montréal. Il a grandi à Marieville jusqu’à 17 ans et y a fréquenté l’école secondaire Monseigneur-Euclide-Théberge (MET). Il a joué avec…



Un besoin essentiel

Un besoin essentiel

Du 14 au 20 mars 2021 a eu lieu la 16e Semaine québécoise des popotes roulantes sous le thème « Les popotes : Un service essentiel! » Avec la pandémie, plus que jamais, ce besoin se fait sentir. Ce sont près de 1 200 repas par mois que concoctent les « abeilles travailleuses » du Centre d’action…