Votre chance de battre des records avec Lysanne Richard

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Votre chance de battre des records avec Lysanne Richard
Une exposition mettant Lysanne Richard en vedette vous attend au Centre des Sciences de Montréal. (Photo : archives)

La légendaire Lysanne Richard vient malheureusement d’annoncer qu’elle a été victime d’un accident de plongeon survenu le 24 mai dernier. En attendant de la revoir remise sur pied, elle vous propose de visiter le Centre des sciences de Montréal pour y découvrir une exposition interactive la mettant à l’honneur.

Lysanne Richard ne l’a jamais caché. Pour le meilleur et pour le pire, c’est le goût du risque et le sens du dépassement qui la font vibrer. « J’ai une quête inassouvie et c’est un peu le côté dramatique de ma personnalité qui ressort », a déjà confié au journal la détentrice de presque tous les records de plongeon extrême. Or, il arrive que le risque devienne plus que cela.

Il y a deux jours, en sautant d’une plateforme de dix mètres, « lors d’un simple mouvement de base », l’athlète d’origine Chamblyenne s’est perforé le tympan et a écopé d’une commotion cérébrale. La bonne nouvelle, c’est qu’elle se repose, sans se laisser abattre, et contemple sûrement déjà l’horizon vers son prochain record. « Je promets de rebondir et de retrouver la forme le plus rapidement possible! Merci de votre support habituel, je suis extrêmement reconnaissante d’être si bien entourée. En attendant, je retourne me reposer », a publié sur les réseaux sociaux l’athlète, aussi vedette de l’émission de téléréalité Big Brother Célébrités.

« Les gens pourront tenter d’y battre des records, car l’expo est très interactive! » – Lysanne Richard

Et si c’était maintenant à vous de jouer?

Elle entend toutefois continuer de vous inspirer, au Centre des sciences de Montréal, grâce à l’exposition La science derrière les records du monde. Vous pourrez y vivre une expérience à son image, tout en rendant hommage à ses exploits et, qui sait, en réaliser vous-même.

« On peut me voir à deux endroits au Centre des sciences! J’y suis mise en vedette, tout comme Mikaël Kingsbury (ski acrobatique) et d’autres personnalités du milieu sportif, jusqu’au 5 septembre. Je suis à l’honneur dans deux expositions. D’abord, il y a l’expo itinérante, qui fait des arrêts partout dans le monde, soit celle de Science Nord, The Science of Guinness World Records™ (ou « La science derrière les records du monde »), et qui fait maintenant un passage au Centre des Sciences. Elle explore et présente les records d’athlètes comme moi qui ont su se dépasser. La portion qui me concerne se focalise sur mon plongeon du haut d’une montgolfière, réalisé conjointement avec Yves Milord. Ensuite, il y a l’autre expo intitulée Au-delà des limites humaines, qui s’y ajoute pour faire découvrir et vivre les sports extrêmes aux invités. »

Les participants pourront à leur tour s’adonner à divers jeux qui testeront leur niveau de performance. « Les gens pourront tenter d’y battre des records, car l’expo est très interactive! Il y aura le plus grand jeu de Pac Man au monde, un casse-tête à assembler le plus rapidement possible, lancer le plus grand nombre de ballons de basket dans un anneau en mouvement en seulement une minute, etc. »

Pour Lysanne, cette collaboration entre son équipe et celle du Centre des Sciences de Montréal tombait sous le sens. « C’est un bel endroit que j’adore visiter avec mes enfants, et ce, depuis des années. L’une des premières missions que je me donne est de faire connaître mon sport auprès du public. Le fait d’avoir suscité l’intérêt du Centre des Sciences pour cette expo à mon égard me montre que j’ai accompli une partie de cet objectif. En plus, ça rejoint mes valeurs qui sont portées sur le dépassement de nos limites. »

Bien qu’elle ait tout de suite été emballée par le projet, l’exposition a dû être montée alors que Lysanne était encore dans la Maison de Big Brother. « Ça a été un peu une surprise au niveau du contenu, parce qu’étant à Big Brother, je ne pouvais m’impliquer davantage dans la mise sur pied de l’expo. » Elle n’en demeure pas moins fière du résultat. Elle invite vraiment tous les intéressés à s’y rendre pour tenter de se dépasser, en vue d’en ressortir la tête haute et inspirés. « Ce sera sécuritaire, et pour tous les profils de participants. Les gens vont vraiment pouvoir s’y amuser tout en étant dans l’action », promet Lysanne.

Question aux lecteurs :

Êtes-vous allé(e) voir l’exposition interactive? Quelle en a été votre expérience?

Partager cet article