Vols et vandalisme sur le territoire

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Vols et vandalisme sur le territoire
Les policiers ont procédé à une perquisition hier à Rougemont. (Photo : archives)

On rapporte une montée des vols et des actes de vandalisme sur le territoire ces derniers temps.

La Ville de Marieville affirme avoir constaté une hausse des actes de vandalisme sur son territoire, rapportant des dommages quant aux abribus et au mobilier urbain. Dans un effort de sensibilisation, elle a rappelé que « Le vandalisme n’est pas un geste banal, puisque briser ou abîmer volontairement ce qui appartient à une autre personne, ou ce qui se trouve dans l’espace public, constitue une infraction criminelle que l’on appelle un méfait. Endommager un abribus, faire un graffiti sur un mur ou briser du mobilier urbain sont des exemples de méfaits. Le vandalisme engendre des coûts et des désagréments importants pour toute la collectivité. Pour qu’un milieu de vie soit agréable et vivant, il importe que les gens s’y sentent en sécurité, et la multiplication des méfaits contribue au sentiment d’insécurité. » 

« En ce moment, on observe surtout des vols de catalyseurs. » – Sergent Michel Bolduc

Des habitants de la région pointent en direction des jeunes. « Les parents de ces enfants ont eu de gros manques dans leurs éducation et responsabilités face à leurs enfants. Je trouve cela tellement regrettable pour ces enfants qu’ils n’aient pas eu la chance d’être éduqués », commente sur les réseaux sociaux Nathalie Rousseau.

Plusieurs dossiers de vol

Le journal a questionné la Sûreté du Québec (SQ) de la MRC de Rouville pour savoir si elle observait aussi une montée du vandalisme sur le territoire. « Ce n’est pas notre constat, entame le Sergent Michel Bolduc en entrevue. Ça semble constant. » Il rapporte toutefois une augmentation des vols, en lien avec le beau temps. « En ce moment, on parle surtout de plusieurs vols récents de catalyseurs sur l’ensemble du territoire. »

La SQ rapporte que plusieurs dossiers ouverts au cours des derniers mois font présentement l’objet d’une enquête policière. « Les vols se produisent surtout la nuit dans les stationnements privés, publics ou ceux de commerces. »

Partager cet article