Valeur foncière du Fort Chambly : Matthew Dubé veut donner sa juste part à la Ville

Par Annabelle Baillargeon
Valeur foncière du Fort Chambly : Matthew Dubé veut donner sa juste part à la Ville

POLITIQUE. Le député de Beloeil–Chambly, Matthew Dubé, s’était engagé en campagne électorale à dénouer l’impasse entre Ottawa et les municipalités qui accueillent un site historique sur leur territoire. Le néodémocrate a tenu parole, en redéposant le 9 dé

Chambly, par exemple, conteste la prestation qu’elle reçoit du fédéral, estimant que l’évaluation foncière du site historique du Fort Chambly n’est pas représentative, privant donc la Ville de revenus important.

Déposée pour la première fois le 28 janvier 2015, la Loi sur les paiements versés en remplacement d’impôts a donc été suggérée au nouveau gouvernement.

«Nous avons un jeune gouvernement et je voulais laisser la chance au ministre d’arriver et de s’installer dans ses nouveaux dossiers, indique Matthew Dubé. Lors de la campagne, la candidate libérale avait appuyé le projet, alors j’ai bon espoir que le gouvernement s’engage en ce sens.»

Évaluation indépendante

Selon le projet de loi, une évaluation indépendante permettrait aux municipalités d’obtenir leur juste part et de recevoir des paiements en remplacement d’impôts du gouvernement adéquat selon la valeur de ces sites.

«Pour Chambly, on parle d’un manque à gagner de presque 300 000$ par année. Ce sont des sommes importantes qui ne sont pas dans les poches de la municipalité pour offrir des services», remarque M. Dubé.

Si ce problème persiste depuis trois ans, le maire de Chambly, Denis Lavoie, arrive tout de même à bien gérer son budget. «Il s’agit d’une question d’équité sociétale», précise le maire, qui salue l’initiative du député.

La Ville de Chambly se trouve d’ailleurs devant les tribunaux à la suite de désaccords persistants avec le gouvernement conservateur sur les paiements qu’elle reçoit pour le Fort Chambly.

«Au départ, c’était un dossier fort peu connu, qui se trouve maintenant sous le radar. C’est aussi l’exemple d’une bonne collaboration entre un député et un maire», estime-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires