Vaccination pour les moins de 5 ans

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Vaccination pour les moins de 5 ans
Il est désormais possible pour les enfants de moins de 5 ans de recevoir le vaccin. (Photo : archives)

La vaccination contre la COVID-19 pour les enfants de moins de 5 ans est entamée.

Les enfants de moins de 5 ans peuvent être vaccinés. À la suite d’un avis favorable formulé par le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce que le vaccin Spikevax de Moderna est offert depuis hier, aux enfants de six mois à quatre ans qui ne présentent pas de contre-indication. Les parents peuvent prendre un rendez-vous pour leur enfant sur Clic Santé.

Rappelons que Santé Canada a autorisé dernièrement l’utilisation de ce vaccin contre la COVID-19 auprès des jeunes enfants.

Dans un nouvel avis, le CIQ confirme que le vaccin Spikevax avec un dosage réduit à 25 µg a généré une bonne réponse immunitaire chez les enfants après deux doses. Pour un enfant en bonne santé ayant déjà eu la COVID-19, une seule dose pourrait être suffisante. Un intervalle allongé de huit semaines et plus est recommandé entre les deux doses. Pour les enfants immunodéprimés du même groupe d’âge, le CIQ recommande trois doses, en utilisant un intervalle minimal de quatre semaines entre chaque dose.

6 mois – C’est l’âge minimal requis pour recevoir le vaccin.

Pour les enfants âgés de cinq ans, le CIQ recommande préférablement l’administration du vaccin Comirnaty de Pfizer (10 µg).

Faits saillants

La vaccination des enfants de six mois à quatre ans a débuté le 25 juillet. Il est possible de prendre rendez-vous sur Clic Santé dès maintenant.

Les enfants de 6 mois à 4 ans sont aussi susceptibles de développer la COVID-19 que les adultes s’ils sont exposés au virus. Toutefois, ils sont quatre à cinq fois plus à risque d’être hospitalisés que les jeunes de 5 à 17 ans non adéquatement vaccinés.

Enfin, soulignons que la préparation de la campagne automnale de vaccination contre la COVID-19 afin d’offrir prioritairement une dose de rappel aux personnes plus vulnérables se poursuit. Les détails seront dévoilés ultérieurement. (Source : CISSS de la Montérégie-Centre)

Partager cet article