UTA : une programmation à l’air du temps

Photo de Saïd Mahrady
Par Saïd Mahrady
UTA : une programmation à l’air du temps

L’Université du troisième âge (UTA) a concocté une programmation très diversifiée et fort intéressante avec une touche axée un peu sur l’actualité.
« Nous avons toujours des sujets variés qui vont de l’économie à la littérature en passant par la musique », commente la présidente de l’UTA, Pierrette Boivin.
Un comité a eu une rencontre virtuelle il y a un an pour déterminer les offres. « Un questionnaire auprès des gens que nous desservons a démontré que ceux-ci aiment avoir une série de conférences très variées au lieu de l’approche thématique. »
Un survol des dix conférences montre en effet l’intérêt de toucher à différents sujets, entre autres, la magie quantique; Léonard de Vinci; les femmes dans la mythologie; les templiers; le populisme; la question autochtone, et l’environnement.
Donald Cuccioletta, connu pour être un spécialiste de la politique américaine, offrira le cours « Histoire des États-Unis : quatre périodes marquantes choisies en raison de leur impact significatif sur le Canada ».
L’UTA de Chambly fait partie des 29 antennes à travers le Québec qui offrent un programme éducatif de l’Université de Sherbrooke. Mme Boivin explique que l’institution paie les honoraires des professeurs invités et s’occupe des inscriptions pour le cours et les conférences. L’UTA de Chambly a la responsabilité de la définition de l’élaboration de la programmation.
Un comité actif
Le Journal de Chambly a rencontré des membres de l’UTA. Tous ont démontré un intérêt pour l’importance de poursuivre cette initiative qui a commencé en 1976.

« Nous avons toujours des sujets variés. » – Pierrette Boivin

« C’est un travail d’équipe », commente Jean-Marie Deward. « C’est plaisant de voir des étudiants satisfaits et enthousiastes », enchaîne Jean Fortin.
Pour Olivine Briand, les rencontres multidisciplinaires aident beaucoup à la socialisation et à la stimulation intellectuelle pour les aînés.
« Moi, je suis une passionnée des connaissances et le bénévolat me tient à cœur », confie Ginette Chagnon, tandis que Pierrette Boivin, une fois retraitée, a tenu à rendre à la société ce qu’elle a reçu d’elle.
Les cours sur les États-Unis auront lieu du 5 au 26 mars 2019 et coûtent 60 $. Les dix conférences se tiendront à partir du 24 janvier pour se terminer le 28 mars. Coût : 82 $
L’inscription se fait en ligne à partir du 8 janvier :
www.usherbrooke.ca/uta/monteregie
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de