Une zone « neutre » surveillée par caméra 24h/24

Photo de Chloé-Anne Touma
Par Chloé-Anne Touma
Une zone « neutre » surveillée par caméra 24h/24
Une zone de rencontre « neutre » est désormais sous surveillance caméra en continu à Chambly. (Photo : Chloé-Anne Touma)

Une zone extérieure de Chambly sera dorénavant sous surveillance par caméra en continu.

La Ville de Chambly a inauguré une zone de rencontre neutre dans le stationnement de la caserne Serge-Caron, à proximité du poste de relève de la Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent, au 1303, boulevard Fréchette.

« Nous souhaitons que les citoyens utilisent cette zone afin de diminuer, entre autres, les risques de transactions frauduleuses, de vols et d’autres crimes. » – Alexandra Labbé

Des rencontres surveillées

La zone sous surveillance vise à contribuer à la sécurité des citoyens, en leur offrant un terrain pour faire des rencontres ou des échanges de biens, entre  vendeur et acheteur ayant conclu une transaction sur un site de vente en ligne, par exemple. « Des parents séparés peuvent également s’y rendre pour procéder au transfert de la garde des enfants, de façon harmonieuse. »

L’agent Dominic Brunet, de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, explique au journal que « Cette initiative existe depuis au moins cinq ans. Elle a d’abord été implantée par la police de Bromont, et là, se fait à plusieurs endroits sur notre territoire, à Chambly, Beloeil et Sainte-Julie. C’est la Ville qui décide de créer une zone neutre. Elle choisit son aspect et son logo, et ne suit pas de directive ou de politique nationale à cet effet. C’est vraiment à la discrétion de chaque Ville. »

« Nous souhaitons que les citoyens utilisent cette zone afin de diminuer, entre autres, les risques de transactions frauduleuses, de vols et d’autres crimes. Ils pourront procéder à leurs échanges la tête tranquille, à toute heure et en toute saison », souligne Alexandra Labbé, mairesse de la Ville de Chambly.

Photo : Chloé-Anne Touma

À Chambly, le public est invité à profiter de la zone de façon gratuite et sécuritaire, 24 heures sur 24. Un panneau ainsi qu’un marquage au sol identifient la section du stationnement qui correspondant au lieu de rencontre neutre.

Bien que l’endroit soit sous surveillance par caméra, on précise que « les policiers n’observent pas les échanges et les rencontres en direct, les enregistrements seront conservés pendant quelques semaines ».

Partager cet article