Une vigie en soutien à Raif Badawi

Par Annabelle Baillargeon
Une vigie en soutien à Raif Badawi

INTERNATIONAL. Une quinzaine de personnes ont démontré leur soutien au prisonnier d’opinion en Arabie saoudite, Raif Badawi, lors d’une vigile organisée par le groupe local Saint-Césaire Farnham d’Amnistie Internationale récemment.

La responsable du groupe local Saint-Césaire/Brome-Missiquoi , Madeleine Lepage, se réjouit du nombre de personnes mobilisées à la vigile devant l’hôtel de ville de Saint-Césaire, le 3 juillet dernier.

« C’est très bon pour une vigile au mois de juillet. C’est également une très bonne nouvelle que l’hôtel de ville a accepté que nous tenions la vigile sur son parvis », soutient Mme Lepage.

Rappelons que Raif Badawi a été condamné à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et d’une amende pour des propos qui ont été tenus sur son site internet. La femme de M. Badawi vit à présent à Sherbrooke avec ses trois enfants.

Plusieurs actions sont posées pour mettre de la pression sur le gouvernement fédéral afin de réunir la famille au Canada.

« Il est temps que notre premier ministre intervienne personnellement, et ce, de toute urgence. Nous l’avons dit haut et fort à l’ambassadeur de l’Arabie saoudite au Canada, au nom de la liberté d’Expression et de la dignité humaine, et par solidarité avec sa famille. Maintenant, c’est à vous d’agir, M. Harper », peut-on lire dans un communiqué produit par l’organisme.

De plus, 50 coups de tam-tam ont été donnés en symbole aux 50 coups de fouet qu’a reçus M. Badawi. Une minute de silence a également été tenue pour tous les prisonniers d’opinion en Arabie saoudite.

Mme Lepage invite tous les gens qui voudraient poser un geste pour soutenir cette cause à aller signer la pétition en ligne, afin d’augmenter la pression sur le gouvernement conservateur afin qu’il intervienne dans le dossier.

Les personnes intéressées peuvent le faire ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires