Club cycliste de Chambly : une saison enviable

Club cycliste de Chambly : une saison enviable

Les membres du Club ont la chance de rouler dans des endroits champêtres.

Crédit photo : courtoisie

Le bel été et la présence d’un bon nombre de participants ont contribué à la réussite de la saison 2018 pour le Club cycliste de Chambly.

« C’était une excellente saison, avec 220 membres qui ont profité du très bel été », souligne le président du Club, Guy Ménard.

Fondé il y a quatre ans, le Club est issu en fait d’une autre organisation qui existait auparavant à Chambly. L’enthousiasme pour le redémarrer ne s’est pas fait attendre, comme le relate M. Ménard. « L’engouement a été très rapide. Dès la première réunion d’information, on s’est retrouvés avec un débordement dans la salle. On avait prévu une salle petite, et là, on constate qu’il se passe vraiment quelque chose. On était 120 membres, et au fil des ans, on est rendus à environ 220. »

Sportifs et carbo neutres

« On fait du cyclo sport par opposition à faire de la balade avec une petite vitesse, illustre le président. Pour nous, c’est une activité sportive. Les gens qui vont rouler, peu importe la vitesse qu’ils adoptent, c’est du sport. Le rythme cardiaque va augmenter; on va faire un peu de côtes et accélérer, parfois. »

M. Ménard confie que ses membres font du vélo de façon sportive, mais ils sont « bien contents de contribuer de façon positive à l’environnement. On s’amuse à dire que nous sommes 220 membres, sûrement extrêmement carbo neutres. Ce que l’on voit, par contre – un effet intéressant -, c’est que les gens qui font du vélo avec nous le font aussi ailleurs : ils se déplacent au travail à vélo, et on constate depuis cette année que des gens font du vélo en hiver ».

Les membres sont divisés en huit groupes. Chacun choisit la vitesse à laquelle il veut rouler : 23 à 27 km/h; 25 à 29 km/h, etc., jusqu’aux plus performants, qui doivent rouler à 37 km/h et plus.

« Les gens qui vont rouler, peu importe la vitesse qu’ils adoptent, c’est du sport. » – Guy Ménard

« Quand on fait notre sondage annuel auprès des membres, le point où l’on a encore la possibilité de s’améliorer est le respect de la vitesse prévue pour s’assurer que le monde soit confortable. » Autrement dit, précise M. Ménard, le cycliste est invité à choisir son groupe selon sa forme physique du moment.

Chaque groupe est encadré par au moins une personne formée par la Fédération québécoise de sport cycliste. L’encadreur connaît le parcours et possède de petites notions de mécanique, ajoute le président.

Celui-ci rappelle que les membres ont la chance de pouvoir rouler dans des décors champêtres. « On peut prendre la direction de Rougemont, de Mont-Saint-Hilaire ou de l’Acadie; ce sont tous des endroits très agréables; on tombe rapidement en campagne, vu que ce sont des routes où il n’y a pas beaucoup de circulation automobile. »

Un petit chapeau sympathique

La satisfaction du président concerne aussi le partage de la route avec les autres usagers. Aux automobilistes, il adresse, dit-il, un petit chapeau sympathique.

« On a eu une excellente collaboration avec les automobilistes de Chambly et des environs, témoigne M. Ménard. On a plutôt tendance à entendre parler des histoires négatives de mauvaises relations entre autos et vélos, mais ici, force est d’admettre que les choses se passent plutôt bien avec pas mal de respect de part et d’autre. »

M. Ménard dit que son organisation est fière d’avoir mis en place un comité sur la sécurité qui a passé en revue les accidents et les incidents survenus. Les membres ont été informés par la suite du comportement à adopter quand on roule en peloton. « Ç’a été très efficace; on a réduit le nombre d’incidents ».

Le Club cycliste de Chambly a été désigné “ Club de l’année 2017 ” de la Fédération québécoise des sports cyclistes, dans la catégorie Cyclisme pour tous. Le Club appuie par ailleurs le Défi Ataxie.

 

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de