Saison 2018-2019 des Forts : une progression à assurer

Saison 2018-2019 des Forts : une progression à assurer

Une quatrième année d’existence avec des résultats satisfaisants jusqu’à présent. (Photo : archives)

La direction des Forts de Chambly est satisfaite, dans l’ensemble, des résultats obtenus lors de la saison qui vient de s’achever.

« On a réussi à passer par de grandes étapes, commente le président Marc-André Houle. On a bâti une grande organisation alors qu’on est partis de rien il y a quatre ans. Les partenaires et les commanditaires ont embarqué et ont cru au projet, vu que c‘est du hockey de bon calibre. Donc, 2019-2020 sera une année charnière; on prépare le futur. »

« Une saison excellente pour une jeune équipe, commente pour sa part l’entraîneur-chef Jean-Daniel St-Martin. Depuis le début de l’année, on voulait changer la culture et ça a été fait; les joueurs ont progressé tout au long de la saison. Oui, on a fini l’année en force, beaucoup de succès dans la première étape des séries éliminatoires. Ensuite, on s’est inclinés devant Granby, une équipe aguerrie avec de la maturité, sauf que nos jeunes joueurs ont, eux aussi, appris beaucoup dans cette série. »

« Nos attentes n’étaient pas très élevées vu qu’on voulait changer la culture de l’équipe, observe de son côté le directeur général Dominic Boucher. On savait qu’on avait un long travail à faire. On ne s’attendait pas à des résultats aussi intéressants avec une cinquième place à la fin de la saison. Mes prévisions étaient d’obtenir une huitième place. »

Une nette progression

En effet, un retour sur les quatre années d’existence des Forts de Chambly, plus particulièrement lors de la dernière saison, montre une évolution. Alors que la ligue comprenait deux divisions de 2015-2016 à 2017-2018, les Forts sont restés deux fois 4e et une fois 5e sur six. En 2018-2019, sur treize équipes, ils se sont classés 5e avec 26 victoires et 19 défaites. Une nette progression en comparaison aux trois dernières années, alors que les Forts n’avaient jamais obtenu plus de victoires que de défaites.

« C’est une jeune formation dont la majorité des joueurs ont 17 et 18 ans. » – Dominic Boucher

Ce progrès fait dire à M. Houle qu’il s’agit là « d’un pas de géant. On s’est améliorés dans toutes les sphères : meilleure année sur le plan des buts marqués, et si on fonctionnait selon l’ancien classement, on serait au deuxième rang ».

L’entraîneur-chef abonde dans le même sens. « À la mi-novembre, on était 11e et on a grimpé jusqu’au 5e rang. À chaque match, on était l’équipe difficile à affronter. On le sentait dans les commentaires des autres équipes et des entraîneurs. » M. St-Martin parle alors d’une équipe de plus en plus compétitive et évoque certains matchs où les Forts ont pu reprendre le dessus, soit en marquant plus de buts notamment lors des prolongations et des fusillades.

Dans cette formation, un survol des années de naissance montre neuf joueurs âgés de 18 ans, sept de 19 ans, trois de 20 ans et cinq de 21 ans. « C’est une jeune formation dont la majorité des joueurs ont 17 et 18 ans, note M. Boucher. C’est une ligue qui va jusqu’à 20 ans. Tes meilleurs joueurs ont 20 ans et la majorité des joueurs vont être autour de 19 ans. Donc, on ne s’attendait pas à de grands résultats. » Le directeur général évoque aussi l’arrivée de nouveaux entraîneurs « qui n’avaient pas l’expérience de la ligue, qui ne connaissaient pas l’équipe, mais on est très fiers ce qui est accompli ».

M. Houle parle aussi du travail de M. St-Martin : « Il a su relever le défi d’une très bonne façon; il a amené un peu sa couleur, a adhéré à l’image que l’on voulait établir comme organisation. Il a honoré nos objectifs ».

Il reste un post mortem à faire avec chacun des joueurs, a indiqué M. Boucher qui, a-t-il confié, s’attend à voir les Forts terminer parmi les cinq premiers la saison prochaine et se tailler une place aussi dans le carré d’as.

Notons que l’organisation annoncera bientôt qu’elle est l’hôte des assises 2019 pour le repêchage. Un tournoi de golf de la ligue est aussi prévu. M. Houle souligne que cet événement d’une durée d’une semaine se traduira par des retombées économiques vu la présence des treize organisations à Chambly.

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de