Une première tempête remarquée

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Une première tempête remarquée
La Ville de Chambly procède à sa première opération de déneigement de la saison. (Photo : Archives)

Le 12 novembre, la première bordée de neige importante de la saison hivernale n’a épargné personne. Celle-ci confronte inévitablement les automobilistes à la pose de pneus d’hiver. Certains, plus prudents, procèdent bien avant la date limite qui est passée, en 2019, du 15 au 1er décembre. Les plus téméraires attendent toutefois à la dernière minute et s’exposent à divers risques.

Comme chaque hiver, le Garage G. Lajoie de Richelieu vit actuellement sa période de l’année la plus achalandée. Au bas mot, ce sont une quarantaine de véhicules qui défilent quotidiennement au garage dans le but de se chausser adéquatement et ainsi de maximiser la sécurité lors des déplacements routiers.

« Quelqu’un qui appelle pour prendre rendez-vous aujourd’hui n’a pas de place avant la fin du mois de novembre. On finit plus tard le soir, on met les bouchées doubles, mais nous n’embauchons pas de personnel supplémentaire pendant ce segment », précise Linda Mallette, copropriétaire du garage.

Sorties de route
Depuis hier, 18 h 45, la Sûreté du Québec (SQ) Montérégie et la Régie intermunicipale de police Richelieu/Saint-Laurent ont comptabilisé une dizaine de sorties de route.

200 $ – C’est le constat d’infraction possible pour ceux qui installent leurs pneus d’hiver après le 1er décembre.

« Ce n’est rien de majeur. Plusieurs véhicules qui s’enlisent dans l’accotement sans nécessairement que ce soit des accidents. Il n’y pas de blessés rapportés », s’accordent pour dire les deux instances.

« Au-delà de la pose des pneus, ce sont toutes nos habitudes de conduite qui sont à revisiter lorsque la neige arrive. Nous faisons de la prévention en ce sens et il est important de conserver une distance raisonnable », met de l’avant Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ.

Selon l’article 440.1 du Code de la route, les automobilistes n’ayant pas procédé à la transition de pneus à la date imposée par la loi risquent un constat d’infraction de 200 $ mis à part les frais, sans cependant accumuler de points d’inaptitude.

Déneigement à Chambly
À la Ville, les cols bleus redoublent d’ardeur et les équipes de déneigement se déploient.

« Nous étions prêts puisque nous avons lancé une opération de déneigement la nuit dernière. Malgré la demande de collaboration des citoyens pour ne pas stationner dans la rue pendant la nuit, il y avait encore beaucoup de véhicules. Le déneigement s’est poursuivi aujourd’hui. Nous lançons une autre opération de déneigement pour cette nuit, soit du 12 au 13 novembre et demandons encore la collaboration des citoyens. Selon notre réglementation, il est interdit de stationner dans la rue entre 2 h et 7 h du matin lors des opérations de déneigement de nuit du 15 novembre au 15 avril. À partir du 15 novembre, des contraventions seront émises. Il manquait certains équipements qui doivent arriver le 15 novembre, mais le tout s’est bien déroulé. », indique Micheline Le Royer, du Service des communications de la Municipalité.

Écoles et réseau de transport
Les conditions climatiques n’ont pas affecté la routine des écoliers du territoire. À la commission scolaire des Patriotes, une seule école a été fermée en raison d’une panne de courant alors qu’à la commission scolaire des Hautes-Rivières, toutes les écoles sont ouvertes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de