Une pétition en ligne pour la sauvegarde de la maison Boileau

Une pétition en ligne pour la sauvegarde de la maison Boileau

Les réactions sont vives sur les réseaux sociaux depuis l’annonce, la semaine dernière, de la démolition de la maison du patriote René Boileau, dans le Vieux-Chambly. Lundi après-midi, près de 520 personnes avaient aussi signé une pétition en ligne.

Lire le texte sur la démolition.

Sur le site avaaz.org, qui accueille la pétition Ville de Chambly: nous vous demandons de sauver la maison Boileau, on peut lire: «Une maison ancestrale et historique la Maison Boileau fait partie du patrimoine de la ville de Chambly et du Quebec la detruire est une abhération [sic].» L’objectif, selon le site est de recueillir 750 signatures.

Réactions sur Facebook

Sur la page Facebook du Journal de Chambly, les commentaires sont nombreux depuis quelques jours. La plupart des usagers qui commentent se désolent de voir la maison démolie, alors que d’autres soulignent que le bâtiment n’a jamais été classé comme bâtiment patrimonial et que ça restauration coûterait plus de 1,5 M$.

«C’est une maison privée non? écrit France Charron. La maison n’est PAS classée historique. Elle est en décrépitude. C’est ben plate mais si la ville a une couple de millions pour les rénos des maisons privées, moi j’ai une salle de bain qui a de la moisissure à rénover.»

Pour sa part, Marco Caron, note que c’est une décision particulière «pour une ville qui fête son 350e anniversaire». «Cela aurait été une belle occasion de créer une politique afin de préserver le patrimoine historique du Vieux Chambly. Malheureusement l’équipe du Maire Lavoie n’a pas été très actif dans le dossier patrimoine. Je garde espoir que ce bâtiment d’envergure historique soit restaurer où reconstruit avec tout le respect qu’il se doit. [sic]»

Des messages d’appui aux propriétaires ont aussi fusé, notamment sur la page Spotted: Chambly.

«Il faut comprendre que cette maison ne peut être restaurée à moins d’y investir des centaines de milliers de dollars et la ville ne peut subventionner les travaux!, a rappelé Marie-Ève Raymond. Pour connaître son propriétaire et pour y avoir vécu, il a un amour inconditionnel pour celle-ci!! Ce fût un honneur d’y avoir habité et je comprends qu’ils ne peuvent faire autrement…»

Pas de condos, promet le maire

Plusieurs internautes ont dénoncé la possible construction de condos sur le site. Or, le maire de Chambly Denis Lavoie, a dit être «en total désaccord» avec cette hypothèse, en entrevue au Journal, jeudi.  «Les propriétaires devront proposer un projet qui respecte l’usage permis, qui est résidentiel, et les matériaux autorisés, qui sont plus astreignants dans ce secteur.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de