Silvy Grenier: une passionnée de piano

Par Martine Veillette
Silvy Grenier: une passionnée de piano
Silvy Grenier. (Photo : courtoisie)

Silvy Grenier vit une passion incommensurable pour le piano depuis toujours. Elle en joue quotidiennement et tente de transmettre à ses élèves son amour pour cet instrument.

Son histoire avec le piano n’est pas banale et démontre bien toute la volonté et l’imagination dont fait preuve cette professeure. Jeune, son père n’avait pas voulu lui acheter un imposant instrument à cordes. Elle a en donc créé un avec du papier et lu des encyclopédies sur la musique. « J’ai appris toutes mes gammes sur mon clavier en papier », raconte la nouvelle résidante de Richelieu.

Vu sa ténacité, ses parents lui ont finalement acheté un piano. Elle a ensuite fait ses classes au Conservatoire de musique de Québec de 15 à 21 ans. S’en sont ensuivies plusieurs réalisations et des années d’enseignement et de coaching, tant au piano qu’à la voix.

L’artiste avait cessé de donner des cours, faute de temps, puis a recommencé il y a 13 ans. Aujourd’hui, elle offre son piano et son savoir-faire à ceux qui aimeraient apprendre à en jouer ou perfectionner leur pratique.

Bénéfice

Pour elle, la musique apporte beaucoup à ceux qui la pratiquent et entraîne des effets bénéfiques. « Il y a tellement de gens qui viennent suivre des cours de piano parce qu’ils ont besoin de la musique, mais ils ne le savent pas encore. J’ai déjà eu un élève qui avait un TDAH. Je lui ai enseigné le piano et ce garçon a décollé. Il a eu un véritable décollage sur le plan de sa personnalité », soutient-elle.

Mme Grenier ajoute avoir « souvent vu des enfants timides qui, au bout de quelques mois, s’ouvraient ».

Pour elle, la musique fait entièrement partie de son quotidien. « Je joue du piano tous les jours. Quand je passe une journée sans le faire, je n’aime pas ça. Je suis incapable de me priver de musique. J’ai passé ma vie à faire de la musique », affirme la musicienne.

Elle rejoindra notamment un ensemble vocal pour les prochains mois. « J’aime tellement chanter! Ça nous connecte directement aux émotions et à nous-même. Chanter dans un chœur, c’est joindre sa voix à d’autres. C’est une communion. On donne en même temps que l’on reçoit. Le chant entre par nos oreilles et ressort par notre bouche », illustre-t-elle.

« Je joue du piano tous les jours. Je suis incapable de me priver de musique. » – Silvy Grenier

Parcours

Au cours de sa carrière, Mme Grenier a entre autres fondé avec d’autres personnes l’Ensemble Anonymus, qui jouait des musiques du Moyen Âge et de la Renaissance. Elle a aussi participé à des concerts avec la compagnie musicale La Nef, qui était composée de plusieurs membres du premier groupe.

Elle a jumelé la musique aux arts de la scène en composant des univers sonores pour des pièces de théâtre. Sa dernière en titre, L’État, jouait au Théâtre Denise-Pelletier jusqu’au 12 octobre.

La compositrice a œuvré avec plusieurs metteurs en scène connus en plus d’en faire l’expérience au cégep en théâtre musical. Mme Grenier a aussi travaillé pendant près d’un an en Espagne, sur un projet de Robert Lepage, comme conceptrice musicale et musicienne sur scène. Elle a également aidé des acteurs à perfectionner leur voix.

Cours de piano

Lorsqu’elle enseigne le piano, ses élèves apprennent la théorie et la pratique de cet instrument. L’enseignante souligne avoir plus d’un tour dans son sac quand vient le temps d’inculquer la théorie. Elle a développé divers trucs « qu’elle pourrait publier » un jour. Chaque élève repart à la fin de la session avec un CD contenant plusieurs morceaux qu’il a interprétés de ses doigts. « C’est comme un diplôme de fin d’année », relate Mme Grenier.

Dans son enseignement, son but est que l’élève devienne son propre maître. Il doit donc s’engager à s’exercer régulièrement entre les cours.

Les personnes intéressées peuvent communiquer avec elle au 450 350-0641.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de