Une maternelle 4 ans à l’école Pointe-Olivier dès septembre

Par Martine Veillette
Une maternelle 4 ans à l’école Pointe-Olivier dès septembre
L’école de Ramezay à Marieville accueille depuis quelques années une maternelle 4 ans. (Photo : archives)

L’École Pointe-Olivier à Saint-Mathias-sur-Richelieu accueillera dès septembre une classe de maternelle 4 ans.

Cette nouvelle classe porte à huit le nombre de maternelles 4 ans dans la Commission scolaire des Hautes-Rivières (CSDHR).

Céline Falardeau, directrice du Service des affaires juridiques et des communications à la CSDHR, explique que ces classes sont autorisées par le ministère de l’Éducation selon les capacités d’accueil et les indices sociaux économiques des écoles. L’indice de milieu socio-économique de l’école Pointe-Olivier pour l’année scolaire 2018-2019 le permettait.

« À la réception de cette information (les classes autorisées), la commission scolaire s’assure que les écoles sélectionnées respectent ces balises. Toujours dans le respect des balises, la commission scolaire tente de répartir les différentes classes afin de couvrir équitablement son territoire », explique-t-elle.

Inscription

La priorité sera accordée aux enfants qui ont 4 ans au 30 septembre 2020 et qui résident dans le secteur de l’école. Toutefois, il est possible pour des enfants d’un autre bassin de faire une demande de choix d’école. « Si des places sont disponibles, elles pourraient être octroyées de cette façon. Selon la politique d’admission et d’inscription de la commission scolaire, les choix d’école sont traités sept jours ouvrables avant le premier jour de classe », précise Mme Falardeau.

« Si des places sont disponibles, elles pourraient être octroyées. » – Céline Falardeau

Jusqu’à présent, la classe compte six inscriptions. Les personnes intéressées à inscrire leur enfant peuvent remplir le formulaire d’inscription disponible sur le site Web de la commission scolaire et fournir les documents requis.

Le journal a déjà visité une classe de maternelle 4 ans à l’école de Ramezay à Marieville. L’enseignante est accompagnée, au moins pendant dix-sept heures et demie, par une technicienne en éducation spécialisée. Ce sera également le cas à l’école Pointe-Olivier. Le ministère prévoit qu’une ressource spécialisée dans le développement des enfants d’âge préscolaire doit être présente à mi-temps dans la classe, en appui au personnel enseignant.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de