Une maladie qui n’est pas virtuelle

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Une maladie qui n’est pas virtuelle
Alexandra Labbé, mairesse de Chambly, porte-parole et participante de l'espoir, Alain Boudreau, directeur du comité organisateur Relais à ma façon Chambly et participant de l'espoir, et Nicolas Provost, président d’honneur et pharmacien-propriétaire Brunet Plus Chambly. (Photo : courtoisie - Micheline Potvin)

Le Relais à ma façon Chambly, qui vise à financer la recherche pour contrer le cancer, se déroulera le 12 juin de façon virtuelle, contrairement au mal qu’il combat.

Il n’est pas virtuel mais bien tangible, le cancer, et, une fois de plus, le Chamblyen Alain Boudreau, directeur du comité organisateur du relais de Chambly, y mettra son énergie pour faire progresser la recherche. Alors que se déroulera, de 20 h à 21 h, le relais pancanadien de la Société canadienne du cancer (SCC), c’est de 19 h à 19 h 45 qu’aura lieu le volet virtuel dit ‘’maison’’. C’est une 18e année d’engagement au cours de laquelle se commet M. Boudreau. « J’ai eu un premier cancer de stade 4 en 2000, dans lequel on me donnait six mois à vivre; je suis encore là aujourd’hui », établit l’homme qui n’a pu travailler pendant quatre années de sa vie en raison du cancer. « Avec un don pour la recherche, on investit pour soi. Considérant le nombre de cancers, c’est s’aider soi-même, sa famille, les gens autour, etc. On ne fait pas un don à la recherche pour avoir un reçu fiscal. C’est se permettre à soi de vivre plus longtemps », relativise le septuagénaire pour mettre en valeur les vertus de la recherche.

Pour une deuxième année, Alexandra Labbé, mairesse de Chambly, est porte-parole du relais. Le président d’honneur, aussi pour une seconde année, est Nicolas Provost, propriétaire de la Pharmacie Nicolas Provost Brunet Plus Chambly. « Mon premier relais a eu lieu en 2013, après mon combat à moi. Je suis une survivante. Donc, ça revêt une importance particulière, ayant moi-même passé à travers les traitements et la guérison qui s’ensuit. Quand on m’a demandé d’être porte-parole, il n’y a eu aucune hésitation de ma part. » Autrefois nommés les « survivants », les participants de l’espoir rendront hommage, à travers des témoignages, à ceux que le cancer aura emportés.

Sept équipes comptant 28 participants étaient inscris au moment d’écrire ces lignes pour Chambly. L’an dernier, dans un contexte pandémique, le relais de Chambly avait amassé environ 30 000 $.

Cancer par rapport à la COVID-19

Depuis plus d’un an, la COVID-19 a pris beaucoup de place dans le réseau hospitalier au détriment d’autres maladies. M. Boudreau, qui a reçu il y a deux ans le diagnostic d’un second cancer, celui de la prostate, en a constaté les répercussions. « La COVID-19 fait en sorte que les traitements sont retardés et que les espaces lits disponibles sont limités dans les hôpitaux. Il y a des sections complètes affectées à la COVID-19. L’effet est direct sur le réseau.

« Alors que nous prenons conscience des effets de la COVID-19 sur la recherche sur le cancer, nous entendons continuer, avec l’aide de nos sympathisants, à renforcer et à accroître notre potentiel de recherche en mettant à profit de nouvelles idées audacieuses et des technologies émergentes. Les dons sont reliés à la recherche et ont donc un effet direct pour les personnes atteintes de cancer », écrit à son tour la SCC.

SCC

La (SCC) investit dans les idées, l’innovation et la pensée visionnaire afin de prévenir le cancer et de changer le cours des choses pour les Canadiens, soit un sur deux, qui recevront un diagnostic de cancer au cours de leur vie. « Nous gagnons du terrain aux dépens de la maladie : environ 63 % des Canadiens atteints de cancer survivront au moins cinq ans à la suite de leur diagnostic, comparativement à 25 % dans les années 1940 », chiffre-t-elle.

Pour s’inscrire : Recherchez sur le Web Relais pour la vie à votre façon. Vous pouvez vous inscrire dans une équipe existante qui comporte le nom Chambly.

Pour un don : sur le site du Relais pour la vie, recherchez dans participant, l’équipe Les Porteurs d’Espoir

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires