Une ligne noire

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Une ligne noire
Mathieu Joseph remportait la Coupe Stanley en 2020. (Photo : archives)

Le Chamblyen Mathieu Joseph a marqué l’histoire alors que le Lightning de Tampa Bay a réuni sur un même trio trois attaquants noirs dans une partie de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le match s’est déroulé le 10 mai alors que le Lightning de Tampa Bay affrontait les Panthers de la Floride. Aux côtés de Mathieu Joseph, Daniel Walcott et Gemel Smith ont complété le trio historique. Tamba Bay s’est toutefois incliné par la marque de 4 à 0 contre ses voisins du même État. Ces deux équipes croiseront le fer en première ronde des éliminatoires dans le cadre d’une série fortement attendue.

Ce n’était toutefois pas la première fois que des joueurs noirs formaient un trio dans le hockey professionnel. En mars dernier, Akil Thomas, Devante Smith-Pelly et Quinton Byfield étaient réunis lors d’un match de la Ligue américaine.

Peu de joueurs noirs

Parmi les autres joueurs de la LNH dont la couleur de la peau est noire, notons entre autres : Pierre-Olivier Joseph, Evander Kane, Wayne Simmonds, Mathew Dumba, Trevor Daley, PK Subban et Anthony Duclair. Duclair était d’ailleurs de l’alignement partant des Panthers dans cette partie mémorable contre le Lightning. Selon les chiffres de la LNH, seuls quelque 3 % des joueurs du circuit sont noirs.

Une autre première dans la LNH

Un autre événement marquant, mois glorieux aux dires de plusieurs, a frappé l’imaginaire du monde du hockey alors que pour la première fois en plus de 100 ans d’histoire de l’équipe, le Canadien de Montréal a joué sans joueur québécois dans son alignement.

L’absence de Jonathan Drouin, jumelée à la blessure de Phillip Danault, a fait en sorte qu’aucun joueur né au Québec n’était de la partie lors de l’affrontement contre les Maple Leafs de Toronto le 8 mai. Une première dans l’histoire de l’équipe.

Les frères Joseph

Les Chamblyens Mathieu et Pierre-Olivier Joseph ont évolué dans la LNH cette saison. Pour sa part, Mathieu, l’aîné, a récolté 12 buts et 7 aides, 19 points en 56 rencontres. Le benjamin défenseur, Pierre-Olivier, a quant à lui amassé 1 but et 4 aides pour 5 points en 16 rencontres avec les Penguins de Pittsburgh.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires