Une invasion précoce

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Une invasion précoce
Malgré que le planchodrome ne soit pas officiellement ouvert, les planchistes n'ont pas hésité à le baptiser. (Photo : cousrtoisie - Mathieu Pratte)

Avec la température inhabituellement chaude du mois de novembre, les planchistes ont pris d’assaut le planchodrome du parc Gilles-Villeneuve pour y pratiquer leur passion, sans toutefois que la Ville n’y consente.

Les adeptes de la planche à quatre roues, particulièrement, l’attendent depuis longtemps, ce skatepark. Les travaux de rénovation reliés au planchodrome, effectués par l’entrepreneur Papillon Skate Parc Inc., ont débuté le 13 juillet dernier, à la suite de démarches et de discussions datant de plusieurs années. L’ouverture officielle du planchodrome est prévue pour le printemps 2021. Or, dans une vidéo déposée sur Facebook, la Boutique Adrénaline de Chambly, enthousiaste devant l’aboutissement du projet, a invité les adeptes de la discipline à venir découvrir le planchodrome et à essayer son nouveau visage. La Ville de Chambly a tout de suite réagi, aussi sur sa page Facebook, le 6 novembre.

« Avec le beau temps prévu au cours des prochains jours, plusieurs citoyens pourraient avoir le goût d’essayer le nouveau planchodrome. Comme son aménagement n’est pas terminé et qu’il reste encore des travaux de finition à compléter, le site n’est pas accessible pour les adeptes de ce sport », a écrit la Ville afin de dissuader les utilisateurs à se laisser tenter par le nouveau planchodrome.

Marc-Olivier Tourigny, acheteur et attitré aux réseaux sociaux à la Boutique Adrénaline, a, à son tour, déposé une vidéo dans laquelle il « demandait aux gens d’être indulgents et de ne pas aller au skatepark, selon les directives de la Municipalité ».

« Les gens sont déçus du choix de la Ville de ne pas ouvrir le skatepark. On ne se mentira pas qu’il y a des kids qui y sont chaque soir et, particulièrement, avec la COVID-19, ils ont besoin de bouger. Le choix de la Ville est lié aux assurances, en fait », ajoute M. Tourigny.

« La Régie de police a aussi été informée de la situation afin d’augmenter la surveillance de ces installations. » – Ville de Chambly

Contactée, la Ville a écrit au journal que « malgré des rubans jaunes qui ont été installés au cours des derniers jours, avec la température clémente, des jeunes ont utilisé les lieux. De l’affichage a donc été ajouté et d’autres rubans jaunes, interdisant l’accès au site, ont été de nouveau installés. La Régie de police a aussi été informée de la situation afin d’augmenter la surveillance de ces installations ».

Rappelons que la Boutique Adrénaline avait eu son mot à dire quant au développement du projet entourant le planchodrome. « Le monde a l’air pas mal content du skatepark. Je te dirais que ce n’était pas tellement difficile à battre avec ce que l’on avait avant », complète l’acheteur de la boutique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires