Une hausse moyenne du compte de taxes de seulement 0,62 %

Une hausse moyenne du compte de taxes de seulement 0,62 %

Les citoyens de Saint-Mathias-sur-Richelieu connaîtront une faible hausse de leur compte de taxes en 2016, puisque la Municipalité a décidé de réduire le plus possible ses dépenses. Le résident d’une maison d’une valeur 267 500 $ payera seulement 0,62 % p

L’augmentation des dépenses municipales a été limitée à 1,9 % comparativement à 2,3% cette  année, dans le budget adopté par le conseil municipal le 17 décembre. Le taux de la taxe foncière sera de 0,6450 $ du 100 $ d’évaluation, ce qui représente une augmentation de 1,79 ¢ comparativement à 3,5 ¢ cette année.

«Nous voulons que tous les citoyens puissent payer leur compte de taxes, entre autres les personnes âgées, celles à moindres revenus  ainsi que les familles nombreuses,  alors nous avons fait des coupes et nous essayons d’avoir des subventions», affirme la mairesse de Saint-Mathias-sur-Richelieu, Jocelyne G. Deswarte.

À titre d’exemple, la mairesse indique que seulement une personne assistera aux différents congrès plutôt que deux. Elle rappelle aussi que les projets les plus coûteux ont été réalisés en 2015 comme la bibliothèque et la réfection des trottoirs.

En 2016, la Municipalité investira dans la réalisation de travaux au Chalet des Sports. Un montant de 175 000 $ pris à même le surplus a été affecté à ce projet, mais celui-ci ne se concrétisera que si une subvention substantielle est obtenue.

D’autres sommes seront prélevées dans le surplus pour payer différents équipements, dont  40 000 $ pour une camionnette GMC, 18 000 $ pour un tracteur Kubota et 25 000 $ pour une embarcation nautique. Des montants sont aussi prévus pour des travaux à l’usine de traitement des eaux usées (75 000 $), un projet collectif éventuel de l’Agence métropolitaine de transports (40 000 $)  ainsi que les bacs bruns (36 000 $).

Selon l’unique conseiller municipal indépendant, René Champagne, le budget respecte les plans établis au départ par l’équipe de Jocelyne G. Deswarte, dont il faisait auparavant partie, et c’est pourquoi il a voté pour.

«Nous voulons répondre au besoin des citoyens tout en gardant le bon crédit de la ville», déclare-t-il.

Le conseiller municipal rappelle que l’équipe de la mairesse s’était opposée en 2013 à une dépense excessive de plusieurs millions de dollars pour la construction d’un centre communautaire. Il réitère toutefois que le désir des élus d’améliorer les loisirs en raison du nombre élevé de jeunes qui habitent à Saint-Mathias-sur-Richelieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires