Une Halloween charitable

Photo de Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Une Halloween charitable
Les mariés maudits vous attendent à l'église. (Photo : Julien Dubois) (Photo : (Photo : Julien Dubois))

Saint-Mathias Isolation Réno-Pro a complètement redécoré son espace pour célébrer l’Halloween dans une maison hantée. Les dons des visiteurs seront intégralement reversés à la SPCA de Roussillon.

Plus de 120 heures de travail, 12 000 $ de budget et une aire de plus de 2 000 pieds carrés occupée. C’est le chantier pharaonique nommé « Réno-Pro hanté » dans lequel se sont lancés Céline Sorel, membre de l’entreprise Isolation Réno-Pro, sa famille et ses amis : « Comptez un bon 45 minutes pour en faire le tour, sourit-elle. Nous avons un chapiteau collé au garage et le jardin en avant. Le parcours propose des passages en intérieur et en extérieur. Le suspense est assuré et les frissons, garantis! »

Au 423, chemin des Patriotes à Saint-Mathias, l’Halloween n’est pas prise à la légère : « En plus des mannequins, douze comédiens déguisés seront répartis dans le parcours pour effrayer les visiteurs, assure Céline Sorel, qui a accueilli 925 aventuriers l’année dernière. L’Halloween est faite pour s’amuser et ramasser des bonbons. C’est ce que l’on promet au public. »

Pour tout le matériel, le collectif compte sur la créativité de chacun pour monter une maison de l’horreur réputée comme incontournable dans la région : « Un de nos amis décorait la caserne des pompiers. Un jour, cela s’est arrêté, alors il s’est joint à notre équipe et il aide à ce que la structure de l’ensemble soit solide. Mon fils, sa blonde et mon mari oeuvrent beaucoup avec du matériel recyclé, comme de vieux rideaux. En trois ans, nous avons amassé plus de 4 000 $ avec l’aide de commandites, comme IGA Richelieu et Ford Ostiguy! »

Ne pas terroriser

Le parcours commence par le cimetière avant de rejoindre l’église ou encore l’asile, où se trouve à proximité une douche de sang : « Mon fils Jonathan a beaucoup d’imagination, rit Céline Sorel. Il réfléchit à de nouveaux thèmes et s’inspire aussi de maisons hantées qu’il visite. On change de parcours chaque année. »

Des comédiens et des automates animent ce parcours lugubre. Mais pour les organisateurs, le but n’est pas de terroriser les enfants : « On n’a pas fixé de limite d’âge, poursuit la gérante d’Isolation Réno-Pro. Certains enfants de six ans peuvent être moins sensibles que d’autres de dix ans. Mais on fournit un stick lumineux pour celles et ceux qui peuvent avoir très peur. C’est un moyen de reconnaissance pour les comédiens pour ne pas effrayer la personne qui le tiendra. Le but est de s’amuser. »

À la fin du parcours, les enfants se verront récompensés d’un sachet de bonbons et un récipient servira à récolter les dons pour la SPCA de Roussillon : « On aime beaucoup les animaux et cet organisme s’en occupe particulièrement bien, justifie Céline Sorel. On leur avait versé 1 500 $ l’année dernière. » Cela vaut bien une frayeur.

« Réno-Pro hanté », 423, chemin des Patriotes, Saint-Mathias. Du 29 au 31 octobre, de 17 h 30 à 21 h 30. Prévoir de la monnaie pour les dons.

Partager cet article