Une fermeture de courte durée chez Cargill

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Une fermeture de courte durée chez Cargill
L'usine a fermé un total de cinq jours. (Photo : Archives - Martine Veillette)

La fermeture de l’usine Cargill à Chambly aura finalement été de seulement cinq jours. L’usine avait dû fermer en raison de plusieurs employés infectés à la COVID-19. Elle a rouvert le 18 mai.

Le 13 mai, l’usine avait fermé le temps de tester tous les employés, cadres et sous-traitant afin de savoir s’ils étaient atteints ou non du virus. Roxane Larouche, représentante nationale de TUAC Canada, indique que cela a permis de déceler une dizaine de nouveaux cas, dont certains étaient asymptomatiques.

Au total, il y a un peu moins de 80 personnes qui ont testé positif. Mme Larouche précise qu’ils sont encore en attente de certains résultats. De ce nombre, un seul a dû être hospitalisé et la personne se porte bien.

Les employés qui ont reçu un résultat négatif et qui n’ont pas été en contact avec des personnes avec un résultat positif, ainsi que ceux qui sont maintenant rétablis ont pu réintégrer les lignes de production. Mme Larouche précise qu’avec les résultats l’usine a eu le « feu vert » de la santé publique pour recommencer. « Tout le monde était content et  sécure de revenir au travail », assure la représentante syndicale.

« La distanciation sur une ligne de production, c’est l’enjeu. » – Roxane Larouche

Une reprise progressive

La production a repris graduellement. D’abord à 50% le lundi 13 mai et on prévoyait fonctionner à pleine capacité dès le vendredi. Le principal défi de cette réouverture était l’approvisionnement en matière première. « On a fermé graduellement, l’ouverture se fait aussi graduellement », affirme Mme Larouche.

Elle ajoute que « tout le monde souhaitait une réouverture rapide. La fermeture a été faite de manière préventive. On apprend des expériences ailleurs au Québec, dans le Canada et dans le monde. »

Elle estime que d’autres usines ou milieu de travail pourraient être inspirés de faire tester ses employés également. « De fermer comme ça, ça évite d’atteindre un nombre de cas plus critique qui force une entreprise à fermer plus longtemps. Ça aurait fragilisé la chaîne agroalimentaire », croit-elle.

Mesures préventives

La représentante syndicale rappelle que l’usine avait mis en place plusieurs mesures afin de limiter la propagation. D’autres seront ajoutés. Les employés sont aussi invités à respecter les mesures d’hygiène recommandées par la santé publique afin de limiter les risques.

« La distanciation sur une ligne de production, c’est l’enjeu. On pense enlever un employé sur deux. C’est étudié », dit-elle.

À lire aussi

L’usine Cargill fermera temporairement en raison d’employés infectés

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de