Patinage synchronisé : une Carignanoise félicitée pour sa performance

Patinage synchronisé : une Carignanoise félicitée pour sa performance

L’équipe de patinage synchronisé dont fait partie Noémie Julien. (Photo : courtoisie)

Noémie Julien, une résidante de Carignan, et ses coéquipières du club de patinage synchronisé Nova Junior, ont décroché une cinquième place à la Coupe Mozart 2019 de Salzbourg, en Autriche, tenue du 17 au 20 janvier.

À ce titre, la jeune athlète a reçu une aide financière de 300 $ de la Ville de Carignan. « Nous sommes fiers d’encourager ces athlètes de grand talent et saluons leur esprit d’équipe, leurs efforts et leur détermination, a commenté le maire Patrick Marquès. Leur passion pour le sport fait rayonner les villes de la Montérégie au Canada, mais également dans le monde entier ».

La formation, qui a défendu les couleurs du Canada, s’est mesurée aux treize représentantes issues de plusieurs pays. Une participation et des résultats qui satisfont Noémie Julien, pour qui cette compétition internationale est un privilège. Son équipe a obtenu le quatrième rang aux Canadiens à Oshawa il y a quelques mois, et elle a remporté l’or au Boston Synchronized Skating Classic en 2017, ainsi qu’aux Régionaux de Sherbrooke en 2018 et en 2019.

Noémie Julien aurait pu faire partie d’une des deux équipes du Canada qui ont été sélectionnées pour participer aux Championnats mondiaux de patinage synchronisé en Suisse, qui ont eu lieu les 15 et 16 mars derniers. « Lors de la qualification pour ces Championnats du monde, je me suis classée troisième avec mon équipe; nous sommes donc Team Canada 3. Malheureusement, on y envoie seulement les deux premières équipes. Nous sommes l’équipe de relève si un incident survient », écrit la patineuse dans un échange de courriels.

« La complexité des chorégraphies ainsi que des mouvements à faire à l’unisson font en sorte que c’est impressionnant à voir. » – Noémie Julien

Elle fait partie de Patinage synchronisé Nova, un organisme sans but lucratif associé aux clubs de patinage artistique de Brossard et de Saint-Hubert.

Maîtrise et défi

Pourquoi avoir choisi ce sport?, lui a demandé le Journal. « Je trouve que c’est un sport incroyable qui nous enseigne de belles valeurs. Je fais du patinage synchronisé depuis maintenant douze ans et je ne suis pas près d’arrêter. Ce qui est différent dans ce sport, c’est que nous sommes une équipe de seize à vingt patineuses qui ne sont pas juste des coéquipières, mais des amies et même une famille pour moi », se réjouit Noémie, qui a eu la responsabilité d’entraîner et de partager sa passion avec l’équipe préjuvénile, composée de jeunes patineuses de moins de douze ans.

Le patinage synchronisé en groupe composé d’une quinzaine de membres n’est pas une discipline facile à maîtriser. « En effet, c’est difficile de patiner et de garder le synchronisme, mais c’est pour cela que notre sport est aussi beau à regarder, selon moi. La complexité des chorégraphies ainsi que des mouvements à faire à l’unisson font en sorte que c’est impressionnant à voir. Plusieurs heures d’entraînement nous permettent d’en arriver à ce synchronisme. »

La Carignanoise évoque « le défi est de se mesurer aux plus grandes équipes du monde; un très grand stress qu’il faut réussir à contrôler pour faire nos meilleures performances et être fières de nous ».

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de