Une bonne ou mauvaise idée?

Par Martine Veillette
Une bonne ou mauvaise idée?
Se laver les mains avec de l’eau et du savon est la meilleure mesure d’hygiène à adopter. (Photo : archives)

La prolifération du coronavirus a engendré une pénurie de gel antibactérien. Devant ce constat, des recettes pour en fabriquer à la maison se propagent sur Internet et une pharmacie de Chambly en propose une à ses clients. En revanche, d’autres pharmaciens déconseillent de le faire.

« Présentement, il y a une rupture d’inventaire. On a voulu aider les gens. La recette, on l’a prise sur Internet. On a pris la plus simple et sur un site que l’on connaît », explique un des copropriétaires du Familiprix à Chambly. La recette comprend de la glycérine et de l’alcool à friction à 99 %.

L’initiative vient de la pharmacie et non de la bannière, mentionne-t-il. « Tout va vite et on essaie de trouver des solutions », argumente-t-il. Le pharmacien affirme que la méthode la plus efficace est de se laver les mains avec de l’eau et du savon, mais que lors de déplacements, cette solution peut être utile.

« La population devrait être invitée à se laver les mains à l’eau et au savon puisque c’est la meilleure mesure d’hygiène. Les gels antiseptiques ne devraient être utilisés qu’en complémentarité. » – L’Ordre des pharmaciens

À l’opposé, deux autres pharmaciens de la région ne conseillent pas de créer son produit à la maison. « La recette doit être validée à grande échelle par Santé Canada ou l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui prouveraient son efficacité. Je ne vendrais pas quelque chose dont je ne suis pas convaincu », affirme Mohamed Ghersi, copropriétaire du Familiprix à Richelieu.

Il ajoute qu’il peut en découler un faux sentiment de protection si la recette n’est pas efficace. Pour ce qui est de l’alcool à friction, il précise que « ça peut aider, mais ça assèche beaucoup les mains. Si l’on n’a rien d’autre, peut-être, mais le lavage des mains à l’eau courante et au savon, c’est mieux ». Il ajoute entreprendre différentes démarches pour trouver un fournisseur de gel antiseptique. Les masques sont aussi en pénurie.

À l’Ordre des pharmaciens (ODP), on affirme que « la population devrait être invitée à se laver les mains à l’eau et au savon puisque c’est la meilleure mesure d’hygiène. Les gels antiseptiques ne devraient être utilisés qu’en complémentarité ».

Amir Khadir, infectiologue et médecin connu pour son passage en politique avec Québec solidaire, estime que « ce n’est pas une mauvaise idée », tout en précisant qu’on doit avoir le bon dosage de l’alcool pour que ce soit efficace sans être dur pour la peau. « Le gel d’alcool doit être utilisé quand on n’a pas accès à l’eau », dit-il.

Recette de l’OMS

L’OMS a récemment publié une recette destinée aux pharmaciens. À l’ODP, on précise : « Elle s’adresse aux pharmaciens et non pas à la population. »

En France, des pharmaciens mettent en garde la population de ne pas tenter de reproduire les recettes qui doivent être réalisées par des experts dans des locaux spécifiques.

M. Ghersi n’était pas au courant de cette recette, mais s’est dit ouvert à la réaliser. Quant au pharmacien du Familiprix à Chambly, il a indiqué que ce n’était pas dans les plans de l’entreprise.

Laver à l’eau et au savon

Tous s’accordent pour mettre l’accent sur l’importance de se laver les mains à l’eau et au savon durant 20 à 30 secondes. M. Khadir souligne que l’on devrait se laver les mains toutes les heures. « Pas parce que le coronavirus peut être dangereux pour nous, mais pour protéger les autres et pour briser la chaîne de transmission », mentionne-t-il.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a préféré ne pas se prononcer. « La recommandation la plus importante est tout simplement de se laver les mains. Nous laissons le soin aux gens de trouver leurs propres solutions pour se laver les mains adéquatement », indique-t-on.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de