Une balade de rêve

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Une balade de rêve
Propriétaires de véhicules attrayants et gens présentant une DI ou un TSA s’allient en cette journée de la Balade de rêve. (Photo : courtoisie)

La Fondation Le Renfort, qui est active sur le territoire, met en œuvre la 13e édition de la Balade de rêve, le 17 septembre prochain.

L’objectif est le suivant : faire vivre une journée de rêve aux enfants et aux adultes présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) en leur offrant de se balader en véhicule exotique, antique ou sportif. L’événement représente également la levée de fonds annuelle la plus importante pour l’organisme.
Ce sont environ 130 participants qui jouiront de cette journée. Bénévolement, des propriétaires de véhicules hors du commun déambuleront à travers un parcours établi avec, à leurs côtés, un passager bénéficiant des services que propose la fondation. « C’est une façon de réseauter, d’être sensibilisé à la cause, d’interagir et desocialiser », indique Andréanne Jalbert, directrice générale de la Fondation Le Renfort.

« C’est une façon de réseauter, d’être sensibilisé à la cause, d’interagir et de socialiser. » – Andréanne Jalbert

Ce sont les conducteurs qui organisent respectivement, à travers leur écurie, leur collecte de fonds. Sainement, une compétition s’installe entre les pilotes à savoir qui finira sur la plus haute marche du podium en matière de volume d’argent amassé.

Parmi tout ce beau monde, un invité de marque fera acte de présence. Nul autre que Batman, avec sa Batmobile, accompagnera le cortège. Pour ceux qui ne participent pas à la balade, il sera possible d’être pris en photo avec le superhéros moyennant 10 $.

En 2021, la fondation a connu une année record lors du même événement, amassant 175 000 $. En 2020, au cœur de la COVID-19, c’était plutôt 79 000 $ qui avaient été recueillis. Cette année, l’objectif se fixe à 100 000 $ pour une toute première fois. « L’année passée en a été une exceptionnelle », convient Mme Jalbert. Elle souligne l’apport d’un donateur majeur qui avait remis 30 000 des 175 000 $. Au moment d’écrire ces lignes, on avait atteint plus de la moitié de l’objectif de cette année.

Horaire de la Balade de rêve

8 h à 8 h 30 : arrivée des véhicules et enregistrement des participants

8 h 50 : mot de la directrice générale et consignes

9 h : tous à leur véhicule avec le premier groupe de passagers

9 h 15 : départs escortés par groupe vers secteur Iberville

10 h à 10 h 40 : exposition des véhicules au Carrefour Laplante sur le boulevard Iberville, près de la 2e avenue

10 h 40 : tous à leur véhicule avec le deuxième groupe de passagers

10 h 50 : départs escortés par groupe vers Collège militaire royal de Saint-Jean

11 h 45 : dîner des participants dans le stationnement du C.M.R. de Saint-Jean et animation

12 h 45 : photo du groupe dans le grand stationnement

12 h 50 : tous à leur véhicule avec le troisième groupe de passagers

13 h : départs escortés par groupe vers quartier nord

13 h 40 à 14 h 10 : exposition des véhicules au Carrefour Richelieu (secteur Aubainerie)

14 h 10 : tous à leur véhicule avec le quatrième groupe de passagers

14 h 20 : départs escortés par groupe jusqu’au Bougainvillier

14 h 45 : arrivée au Centre professionnel Le Bougainvillier

14 à 45 à 15 h : remerciements et au revoir

Territoire desservi

Du territoire desservi par l’organisme, Chambly, Carignan, Marieville, Richelieu, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Rougemont, Sainte-Angèle-de-Monnoir et Saint-Césaire s’inscrivent à la liste. L’organisme souhaite que les Chamblyens prennent connaissance de son existence et qu’ils fassent appel à ses ressources financières lorsqu’ils y sont admissibles.

Partager cet article