Un Vaccibus dans les quartiers du CISSS de la Montérégie-Centre

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Un Vaccibus dans les quartiers du CISSS de la Montérégie-Centre
Le Vaccibus du RTL débute sa tournée sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Centre. (Photo : Frédéric Khalkhal)

Le lancement s’est fait sur le territoire du Réseau de transport de Longueuil (RTL) à Greenfield Park, mais l’autobus de l’agglomération de Longueuil, rabaptisé Vaccibus, couvrira tout l’été l’ensemble du territoire du CISSS de la Montérégie-Centre pour vacciner ceux qui ne le sont pas encore.

Le CISSS de la Montérégie-Centre en collaboration avec le RTL, ont uni leurs forces pour donner un nouveau coup de volant pour lutter contre la COVID-19.

À bord d’un bus aménagé en conséquence par le RTL, les infirmières ont commencé dès aujourd’hui, à vacciner sans rendez-vous toutes les personnes qui le souhaitaient sur le stationnement du parc Empire à Greenfield Park, à Longueuil. C’est le moment qu’ont choisi les deux autorités du programme pour présenter ce projet de vaccination.

Richard Deschamps, président directeur général du CISSS de la Montérégie, s’est félicité de cette collaboration avec le RTL. « Le Vaccibus est une autre arme à la vaccination. Avec le Vaccibus, nous pourrons nous promener sur tout le territoire de la Montérégie-Centre. Nous étions déjà mobile dans les centre depuis le début de la vaccination, mais avec cette nouvelle offre, nous pourrons avoir une approche plus communautaire, quartier par quartier. »

M. Deschamps explique au journal, que lorsque le Vaccibus vaccinera, « une équipe de la santé publique sillonnera le quartier pour faire du porte-à-porte afin d’indiquer à la population qu’il est possible de se faire vacciner le jour même. »

À Chambly, à Richelieu, à Saint-Césaire, à Marieville…, le Vaccibus s’invitera aussi à des endroits festifs et populaires comme le Festival International des Montgolfières à Saint-Jean-sur-Richelieu.  L’objectif du Vaccibus est de protéger du virus de 180 à 200 personnes par jour.

« En collaboration avec la santé publique, on nous donne les vaccins qui sont disponibles la journée, et sur notre page Facebook, nous indiquons quel est l’endroit et le vaccin qui sera administré aux personnes qui viendront nous voir. L’avantage du Vaccibus, c’est qu’il sera possible de cibler les populations à vacciner par quartier et par groupe d’âge et se rendre disponible pour ceux qui sont les moins vaccinés », nous explique Carine Sauvé, directrice de la vaccination du CISSS de la Montérégie-Centre.

C’est ainsi que les mardi, jeudi et samedi de 11 h à 17 h, une nouvelle destination attendra le Vaccibus et les personnes voulant se faire vacciner le plus vite possible sans rendez-vous. En cas d’intempérie, il n’est pas impossible qu’une journée soit annulée.

Un bus tout neuf

Jonathan Tabarah, président du RTL, a mis à la disposition du CISSS un bus flambant neuf, avec toutes les commodités pour accueillir aussi la population à mobilité réduite. « Nous avons déjà transporté des écoliers ou encore des immigrants pour recevoir leur première dose du vaccin, tout en rendant un service à des citoyens dans des endroits moins bien desservis. C’est aujourd’hui un partenariat que l’on passe avec le CISSS pour rejoindre une population moins vaccinée. » M. Tabarah ne rejette pas du revers de la main le fait qu’un autre bus pourrait servir à la cause, mais rien n’est prévu pour le moment.

Aujourd’hui, ce sont plus de 300 000 personnes qui se sont faites vaccinées sur le territoire de la Montérégie-Centre qui en compte 420 000 résidants.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Nicole Martel
Nicole Martel
1 mois

Quand il vient a st sésaire