Un tournoi de volley-ball pour une bonne cause

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Un tournoi de volley-ball pour une bonne cause
Le tournoi de volleyball se tenait à l’école Monseigneur-Euclide-Théberge. (Photo : courtoisie)

Le 9 décembre dernier à l’école secondaire de Marieville Monseigneur-Euclide-Théberge, un élève a fait la fierté de son père et de son école en ramassant 190 $ au bénéfice d’une noble cause, lors du tournoi de volley-ball qu’il a lui-même organisé alors que le contexte sanitaire le permettait encore.

Chaque année, les élèves de secondaire 5 du programme enrichi international (PEI) de l’école doivent mener un projet personnel qui rejoint leur valeurs. Pour le jeune Charles-Antoine Avon, grand sportif, joueur de football et de volleyball, le projet d’organiser un tournoi rassembleur, qui générerait des fonds pour un organisme, s’est imposé de lui-même. Mais ce qui était moins évident, c’était d’en la discipline sportive.

« Il a pensé au projet qu’il voulait faire pendant tout le temps de l’été », entame Sébastien Avon, le père de Charles-Antoine, également enseignant en mathématiques à l’école. « Il a pensé à faire un tournoi de flag footblall, puis à le faire avec des enfants du primaire, mais vu la contrainte de temps et les limites imposées par le contexte sanitaire, son choix final s’est arrêté sur le volley-ball », décrit le papa, qui a pris contact avec le journal pour souligner les efforts de son fils, dont il se dit très fier.

190 $
C’est le montant des revenus générés par le tournoi

Encourager l’exercice physique

« Ses objectifs étaient d’améliorer le sens d’appartenance à l’école, promouvoir la santé par l’exercice physique, et, finalement, venir en aide à un organisme de la région qui permet aux jeunes défavorisés de faire du sport. Charles-Antoine a pratiqué des sports toute sa vie, et a constaté que certains jeunes étaient parfois en plus grande difficulté financière. Il voulait aider à l’approche de Noël », raconte M. Avon qui, à défaut d’avoir été l’enseignant superviseur du projet, a pu le voir se concrétiser en tant que surveillant lors de l’événement.

Un événement réussi

La somme de 190$  a donc été ramassée grâce aux frais de participation au tournoi, puis remise à la Fondation du centre jeunesse de la Montérégie. L’organisme œuvre auprès des jeunes dans les domaines de la santé, de l’éducation, du loisir et du sport.

Charles-Antoine a tenu à remercier tous les entraîneurs « qui ont donné de leur temps et qui permettent aux jeunes de s’épanouir », étant lui-même coach de deux équipes de volleyball à l’école. Il a également souhaité remercier la direction de l’école et le conseil d’établissement, qui lui ont permis d’organiser l’événement. Pour la prochaine étape, il aimerait mettre au défi les écoles de la région pour qu’elles organisent « leur petit tournoi pour promouvoir le plaisir de bouger et pour venir en aide à un organisme qui leur tient à cœur ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires