Un service déjà essentiel

Photo de Frederic Khalkhal
Par Frederic Khalkhal
Un service déjà essentiel
Deux fois par mois, cette clinique mobile sera désormais à la disposition des aînés de 65 ans et plus sans médecin de famille de Saint-Césaire. courtoisie (Photo : courtoisie)

Une clinique mobile pour les personnes âgées de 65 ans et plus, sans médecin de famille, passera deux fois par mois gratuitement pour répondre aux besoins mineurs de santé.

La clinique mobile du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre se rend déjà, depuis le mois de juillet, entre autres, dans les villes de Chambly et de Carignan. Le 13 septembre, la ville de Saint-Césaire s’est ajoutée à la liste.

Pour François Gravel, conseiller cadre aux projets paramédecine au CISSS de la Montérégie-centre, « le secteur de Saint-Césaire était déjà prévu. Il y avait juste des installations municipales à mettre en place pour accueillir la clinique mobile, c’est pour cela que ça a pris un peu plus de temps ».

Il rappelle que le CISSS n’en est qu’au début de ce projet, qui a débuté il y a à peine trois mois « en plein milieu des vacances de la construction ».

« Nous avons eu 89 % de taux de satisfaction pour ce service. » – François Gravel

Pourtant, jusqu’à présent, ce sont 238 patients qui sont déjà venus requérir ce service médical de proximité. « Il faut rappeler que la clinique mobile ne s’adresse pas uniquement aux personnes de la ville où elle se trouve; les personnes peuvent venir des environs. Il y a parfois 15, 16 rendez-vous dans la journée. Le lendemain, il y a deux ou trois personnes. Nous sommes toujours en train de cibler les secteurs. Même si, aujourd’hui, tous les secteurs du CISSS sont couverts, il n’est pas improbable que le service évolue, mais pour l’instant, il est encore trop tôt pour en parler. » 

Libérer les médecins

Il a été possible de voir, pendant la pandémie, que les hôpitaux ont leur limite en termes de capacité et de prise en charge. La clinique mobile est aussi là pour désengorger les lieux de santé. Pas de médecin à bord, mais pas besoin. « L’objectif de la clinique mobile est de recevoir aussi une clientèle qui n’a pas forcément besoin de voir un médecin, mais qui, sans la présence de la clinique, irait voir un médecin, de préciser M. Gravel. Certains actes peuvent être faits par du personnel compétent autre qu’un médecin. »

Deux fois par mois

Cette nouvelle desserte, en collaboration avec les ambulances Demers, permet deux fois par mois, soit un mardi sur deux, au Complexe sportif, situé au 1109, avenue Saint-Paul, de venir en aide à une population de 65 ans et plus sans médecin de famille.

Aménagée dans une autocaravane, la Clinique mobile dispose de deux salles de consultation, d’un élévateur pour fauteuils roulants et d’une aire d’attente extérieure. Les soins sont prodigués par une équipe qualifiée, composée d’une infirmière et d’un ambulancier paramédical. 

Lancée par le CISSS de la Montérégie-Centre le 6 juillet dernier, la Clinique mobile dessert tout le territoire Haut-Richelieu-Rouville. Son circuit visite les municipalités suivantes : Saint-Jean-sur-Richelieu, Chambly, Carignan, Lacolle et maintenant Saint-Césaire, et cela toute la semaine. 

Raisons de consultation

Plusieurs raisons de consultation sont mises de l’avant par le CISSS, comme une consultation pour haute pression et diabète, les raisons de chute, des douleurs, une perte d’autonomie, la perte de la mémoire, la constipation, la diarrhée, les brûlements d’estomac et la perte urinaire, les soins de plaie ou encore pour des problèmes de sommeil. 

Les consultations sont offertes sur rendez-vous, de 8 h à 16 h, jusqu’au 1er décembre 2022. Les personnes intéressées peuvent prendre un rendez-vous par le biais du portail Clic Santé : clicsante.ca ou par téléphone au 450 358-2578, poste 2111.

Jours de passage

La clinique mobile passe donc en alternance, une semaine sur deux, le mardi à Carignan (Garage municipal de Carignan, 2555, chemin Bellevue) et à Saint-Césaire (Complexe sportif, 1109 avenue Saint-Paul).

Les mercredis, elle est de passage à Chambly au stationnement municipal situé sur la rue Maurice, près du Pôle culturel de Chambly.

Aujourd’hui, sur les 238 visites, « nous avons eu 89 % de taux de satisfaction pour ce service », un objectif qui laisse envisager à M. Gravel de beaux jours à la clinique mobile. 

Partager cet article