Un réseau qui nuit au télétravail

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Un réseau qui nuit au télétravail
Le réseau cellulaire gravitant autour de la rue Bouthillier, à Carignan, ne serait pas optimal. (Photo : courtoisie)

Confinement oblige, le télétravail est redevenu la norme exigée par la santé publique. Pour ce faire, il faut des outils efficaces, aspect qui manque à Marie-Ève Bouchard en raison du mauvais réseau dans son secteur.

« J’ai déménagé, il y a un mois, sur la rue Bouthillier à Carignan. Je suis en télétravail et j’ai beaucoup de difficulté à faire mes tâches en raison du mauvais réseau cellulaire. Mes interlocuteurs me signalent que ma ligne coupe et je remarque aussi que leurs voix coupent. J’ai de la difficulté à signaler un appel, ça me dit ‘’échec de l’appel’’ […] j’aimerais tellement pouvoir régler ce problème puisque je vis une frustration plusieurs fois par jour, dû au téléphone. Cela complexifie les discussions téléphoniques et rend mon travail tellement moins fluide », explique Marie-Ève Bouchard.

La nouvelle résidante a commencé par contacter la Ville. « La Ville de Carignan nous a dit avoir eu plusieurs plaintes de gens de notre secteur (Carignan-Salières) pour la même raison. » N’étant pas le fournisseur de services, la Ville ne peut rien faire. La dame a donc contacté son fournisseur, en l’occurrence Bell.

« On m’a informé qu’un dossier est déjà ouvert depuis le 31 janvier 2018 pour ce problème. » – Marie-Ève Bouchard

« On m’a informée qu’un dossier est déjà ouvert depuis le 31 janvier 2018 pour ce problème. L’homme à qui j’ai parlé chez Bell m’a fait comprendre que ce n’est pas sur le point de se régler, car il faudrait réparer une tour cellulaire ou en ajouter une, selon lui. Il m’a dit que si plus de personnes du secteur ayant ce problème appelaient leur fournisseur de téléphonie, cela pourrait accélérer le processus de résolution de problème », conclut la Carignanoise.

Le Journal de Chambly a tenté une première fois d’obtenir une entrevue auprès de l’équipe média de Bell, en mentionnant la situation décrite ci-dessus. La gestionnaire principale, relations avec les médias, a répondu que « l’infrastructure à Carignan est exploitée par notre partenaire de réseau, Telus, et nous sommes en discussion avec eux afin de trouver des moyens possibles d’optimiser la couverture du réseau dans la région. En attendant, si les clients éprouvent des problèmes de couverture à leur domicile, je voulais vous informer que Bell propose également les appels Wi-Fi sur la plupart des téléphones intelligents, ce qui ne nécessite pas de connexion au réseau mobile ».

Le journal a réitéré se demande d’entrevue afin d’approfondir le sujet, ce à quoi la gestionnaire chez Bell a répondu cette fois : « Étant donné que la tour appartient à Telus et que nous utilisons leur réseau à cet endroit, je crois qu’il serait plus approprié de les contacter afin d’obtenir plus d’informations. »

En attendant, la compagnie pour laquelle Mme Bouchard travaille verse mensuellement ses paiements à Bell, en retour d’un service qui alourdit les tâches professionnelles de son employée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Helene
Helene
2 mois

Nous avons également des problèmes depuis des lunes avec nos 2 cellulaires – secteur Bellerive/Parchemin, autant Fido que Vidéotron. Je n’ai pas de ligne téléphonique fixe non plus et n’en voulons pas. Couverture cellulaire laissant grandement à désirer et cela fait des années et peine perdue d’obtenir un meilleur réseau pour avoir appeler plusieurs fois. On se lance la balle. Même avec le wi-fi cell ça change peut car on dirait que le signal ne reste pas accrocher aux cellulaires. Nous avons récemment réglés le problème en installant un booster WeBoost. Dispendieux mais valait la dépense dans ce contexte de télé-travail, à défaut d’avoir mieux de nos fournisseurs sans-fil. Depuis ce temps, mon signal est excellent. J’avais 1-2 barres max (plus souvent 1) et je suis à 3 ou 4 barres (4 étant le max).