Un récipiendaire à Marieville

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Un récipiendaire à Marieville
Le Marievillois Michel Roy avec la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec. (Photo : courtoisie)

Michel Roy, dévoué résidant de Marieville, vient d’être honoré de la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour son implication dans la communauté.

Ce retraité de 73 ans, natif de Saint-Félicien au Lac-Saint-Jean, consacre beaucoup d’heures à la cause des personnes âgées. En ce sens, il a animé des ateliers portant sur la violence et le harcèlement des aînés. Au besoin, il visite et accompagne ceux qui souffrent de solitude chronique. L’infatigable septuagénaire collabore régulièrement à l’organisation d’activités festives de l’Association des retraités de l’Éducation et autres services gouvernementaux (l’AREQ Haut-Richelieu). À titre d’ancien journaliste, il a institué et signé la chronique – Portrait autorisé – dans la revue Le Trait d’Union. Impliqué à fond, il siège pour une septième année au conseil d’administration de celle-ci à titre de deuxième vice-président. L’AREQ Haut-Richelieu totalise environ 1 200 membres.

En compagnie de son épouse Jacqueline, M. Roy a assuré pendant sept ans le fonctionnement de la bibliothèque de l’école Sainte-Marie de Chambly en s’occupant, en compagnie d’autres parents, des prêts de livre. À la demande de l’enseignante Chantale Tremblay, il est intervenu dans les écoles Pointe-Olivier à Saint-Mathias-sur-Richelieu et Curé-Martel à Richelieu en personnifiant deux légendaires personnages : le père Noël et le Capitaine Quenouille. Les récits de ce dernier, un aventurier aux exploits rocambolesques, étaient porteurs de valeurs humaines. Dans sa ville d’adoption, Marieville, il siège au conseil d’administration du Centre d’action bénévole, le CAB de la Seigneurie de Monnoir.

Dès son arrivée en Montérégie, en 2012, il a occupé un poste de conseiller volontaire au Service d’assistance canadienne aux organismes (SACO), dont les bureaux sont à Montréal. Sa tâche consistait à réaliser des entrevues auprès de personnes désireuses de mettre à profit leurs compétences professionnelles au service de communautés en voie de développement telles celles de l’Afrique, d’Haïti, etc.

Pour Michel Roy, ce retraité aux services des autres, toutes ces actions lui ont permis de s’intégrer aux organismes communautaires du milieu et d’établir des rapports amicaux avec ses pairs. (JCN)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires