Un quart de siècle à planter des arbres

Par Annabelle Baillargeon
Un quart de siècle à planter des arbres

ARBRES. Cette année, les élèves de l’école de Salaberry ont participé à la 25e édition de la plantation annuelle d’arbres, le 14 mai dernier. Le projet cible les élèves des quatre écoles primaires de la Ville. Les jeunes ont ainsi planté une vingtaine d’a

Après toutes ces années, la plantation élargit son territoire, qui se tenait cette année sur la rue Fréchette, entre les rues Kennedy et Fond Rouge. Les élèves qui participent à l’activité doivent produire un texte intitulé <I> Pourquoi j’ai planté un arbre <I>. Une équipe de jury sélectionne les meilleurs textes pour remettre plusieurs prix.

« Au début, c’était mon père et ma mère qui sélectionnaient les productions des jeunes. Une année, ma fille participait à la plantation. Pour s’assurer que ça soit juste, mes parents avaient nommé d’autres correcteurs et s’étaient assuré que les textes seraient corrigés de façon anonyme pour éviter tout traitement de faveur. Finalement, c’est quand même ma fille qui a gagné », raconte à la blague Pierre Berthiaume, le fils de M. Berthiaume.

Toujours bien accueilli dans le milieu scolaire, le projet implanté par André Berthiaume et sa conjointe est un réel succès dans la région. La Ville de Chambly, partenaire de l’événement, s’engage à fournir les arbres pour permettre le succès du projet.

« Monsieur Berthiaume était un modèle d’inspiration, un citoyen engagé dans notre communauté qui a permis à la Ville de Chambly de s’embellir au cours de toutes ces années. Il laisse un héritage qui se transmet entre les générations puisqu’aujourd’hui, ce sont les enfants des premiers enfants qui ont planté des arbres dans Chambly, il y a plus de 25 ans, qui poursuivent cette tradition», conclut le maire de Chambly, Denis Lavoie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires