Un projet communautaire en discussion pour l’avenir de la paroisse Richelieu

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Un projet communautaire en discussion pour l’avenir de la paroisse Richelieu
L’église et le presbytère à Richelieu pourraient changer de vocation. (Photo : Martine Veillette)

À quoi serviront l’église et le presbytère de Richelieu dans le futur? C’est sur quoi se penche le comité de la Fabrique depuis quelques mois. Le maire de Richelieu, Jacques Ladouceur, de son côté, y est allé de certaines révélations voulant que les bâtiments deviennent municipaux. Mais la Fabrique précise que rien n’est encore décidé.

L’avenir des bâtiments de la paroisse de Richelieu est actuellement en révision. Un comité de douze personnes a été formé au début de l’année pour y réfléchir. Une rencontre entre les paroissiens et les membres de la fabrique avait également eu lieu le 30 novembre à ce sujet. Dans les pistes de solutions avancées, il y avait la possibilité que la Ville acquière le presbytère pour y aménager la bibliothèque.

Dans son Mot du maire diffusé dans le journal municipal de Richelieu, M. Ladouceur avance que la Ville pourrait devenir propriétaire des deux bâtiments pour la somme symbolique de 1 $. Il prévoit aménager dans le presbytère le centre administratif, et dans l’église, une salle multifonctionnelle pouvant accueillir des services religieux, des concerts, des spectacles et des conférences. Une bibliothèque viendrait s’ajouter aux édifices existants.

II avance aussi que ce projet pourrait être financé par la vente de l’hôtel de ville actuel, qui regroupe également la bibliothèque au sous-sol et l’ancienne caserne.

« Actuellement, il n’y a rien de décidé. Attendons la fin du travail. Ensuite, on fera des annonces. » – Clément de Laat

M. Ladouceur précise que cela permettrait de conserver ces bâtiments patrimoniaux et historiques, qui ont souligné leurs 150 ans l’an dernier. Cela éviterait, selon lui, que les bâtiments soient utilisés à des fins autres que communautaires.

La Fabrique réagit

Les gens de la Fabrique et du comité ont fait parvenir une lettre au Journal de Chambly en réponse aux déclarations du maire. Clément de Laat, président de la Fabrique, a soutenu vouloir s’en tenir à la lettre et ne pas désirer commenter davantage publiquement le dossier afin de ne pas nuire à l’avancement de ce dernier.
« Actuellement, il n’y a rien de décidé. Attendons la fin du travail. Ensuite, on fera des annonces », dit-il.

Sans donner plus de détails sur le projet en branle, M. de Laat souligne que « c’est un beau projet » et qu’il s’agit « d’un projet communautaire ».

Dans la lettre, signée par le président ainsi qu’une marguillière, on rappelle que le projet de déménager la bibliothèque à cet endroit date d’une douzaine d’années. La Fabrique y est favorable. Les signataires soulèvent aussi que la « communauté chrétienne de Richelieu s’avère toujours vivante, présente et active » et qu’elle « est loin de s’imaginer que ses activités puissent se dérouler hors du lieu de culte », ajoutant que plus d’une centaine de bénévoles y participent.

De plus, avant qu’une transaction ne puisse se faire, l’Évêché du diocèse de Saint-Hyacinthe doit donner son aval.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Denis Messier Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Denis Messier
Guest
Denis Messier

Beau projet!