Un premier Parlement des élèves qui se termine en beauté

Un premier Parlement des élèves qui se termine en beauté

Les élèves de l’école primaire Madeleine-Brousseau ont planté un grand tilleul d’Amérique de près de 3 mètres de hauteur dans la cour.

Crédit photo : courtoisie

Le jeudi 17 mai dernier, la vingtaine d’étudiants membres du premier Parlement des élèves de la toute nouvelle école primaire Madeleine-Brousseau à Chambly ont planté un grand tilleul dans leur cour après avoir assisté à une présentation en classe sur l’Arbre et le climat.

Le premier Parlement des élèves de l’école Madeleine-Brousseau a été formé au terme d’une semaine de campagne électorale. Les élèves de la 4 à la 6 année ont élu deux consœurs ou confrères de leur classe respective pour les représenter. Au total, vingt députés se sont rencontrés mensuellement pour discuter de sujets qui ont permis de contribuer au dynamisme de la vie scolaire. Tout au long de l’année, les députés se sont appliqués à représenter la voix des élèves de façon efficace et responsable. Grâce à eux, des initiatives, des projets et des réalisations ont vu le jour. Ils ont, ainsi, contribué à ce que la démocratie soit vécue au quotidien.

Présentation et plantation protocolaire

La direction de l’école Madeleine-Brousseau a choisi Arbre-Évolution afin de venir faire une présentation en classe au sujet du rôle des arbres dans la lutte aux changements climatiques.

« La conférence a également renseigné les jeunes sur l’impact de nos choix et ce que nous pouvons faire pour réduire notre empreinte écologique. Ils ont tous vraiment adoré ! », explique Karine Bédard, directrice adjointe de l’école primaire.

Arbre-Évolution est de plus en plus sollicité dans les milieux scolaires de la région depuis quelque temps.

« Ce printemps, nous irons visiter plus d’une dizaine d’écoles primaires et secondaires afin d’offrir des présentations et installer des classes vertes végétales ! » se réjouit Louis Lefebvre, conférencier et chargé de projets pour Arbre-Évolution.

« La conférence a également renseigné les jeunes sur l’impact de nos choix et ce que nous pouvons faire pour réduire notre empreinte écologique. » – Karine Bédard

Les élèves de l’école Madeleine-Brousseau ont terminé leur activité en plantant un grand tilleul d’Amérique de près de 3 mètres de hauteur dans la cour.

Programme de Reboisement SociaI™

Si Arbre-Évolution est populaire par les temps qui courent, c’est en partie grâce à son Programme de Reboisement Social™.

« Il s’agit d’un programme qui permet d’arriver avec des fonds extérieurs pour réduire les frais de plantation pour les écoles et les communautés. On espère bientôt pouvoir couvrir les présentations en classe également », explique Simon Côté, directeur d’Arbre-Évolution.

L’école Madeleine-Brousseau a obtenu le soutien des entreprises Paysagement Chambly et BWAmak de Sainte-Julie, qui ont offert pour l’équivalent de 275 $ de contributions. (PB)