Un premier long métrage attendu

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Un premier long métrage attendu
Gabriel Allard et Catherine Bérubé lors du tournage de Snow Angel. (Photo : courtoisie - Jean-François Papillon)

L’actrice Catherine Bérubé, originaire de Chambly, boucle la production d’un premier long métrage avec son conjoint Gabriel Allard. Le film Snow Angel a été produit par leur compagnie de production Grand Karma, conjointement avec Marc Lapointe et Nathalie Brunet des productions Soupe du jour. Le journal s’est entretenu avec la comédienne au sujet de sa carrière et de son film.

Parlez-moi de l’émission Survivre à ses enfants, série dans laquelle on peut vous voir présentement.

C’est une série que j’aime beaucoup. C’est une série qui fait du bien. Ce sont trois familles qui représentent relativement bien les familles de la génération d’aujourd’hui, de cette tranche d’âge-là. C’est une série bonbon pour moi. Quand j’entends des parents m’en parler, je vois dans leurs yeux que ça leur fait du bien de voir les situations qu’ils vivent à l’écran et d’en rire légèrement.

Vous avez reçu une mise en nomination au gala des prix Gémeaux, en 2011, dans la catégorie Meilleur rôle de soutien féminin dans la série 19-2. Quelle était la complexité de jouer une policière?

Le défi se situe dans les technicalités. On a eu une formation, soit une journée de théorie et un peu de pratique. On a ensuite fait de l’observation dans des voitures. Mais quand vient le temps de jouer, c’est ça, le défi. On était chanceux, dans 19-2, les figurants étaient des policiers et certains étaient engagés à titre de consultants. C’était aidant pour le positionnement de prise de fusil, comment mettre les menottes, comment arrêter quelqu’un, etc.

« T’as beau planifier, les choses ne vont jamais comme tu l’avais prévu. » – Catherine Bérubé

Où en êtes-vous avec le premier long métrage, Snow Angel, que vous avez produit avec votre conjoint Gabriel Allard sous votre compagnie de production Grand Karma ainsi que Marc Lapointe et Nathalie Brunet des productions Soupe du jour? Comment s’est déroulée cette première expérience?

Le film devrait sortir en automne/hiver. Quand on fait un long métrage, il y a énormément de variables et avec la pandémie, ça a rendu les choses encore plus complexes. Le ralentissement nous a quand même permis de vivre de belles choses, soit d’avoir reçu une offre de distribution par TVA Films. C’est bien excitant!

Outre la COVID-19, avez-vous vécu des imprévus notables au cours de la production?

C’est une première, donc, il y en a eu plein, des défis. Le financement est toujours un gros défi, surtout que nous avons décidé de financer le film de façon privée. On a vendu des parts du film pour le financer. On a amassé 260 000 $. C’est tout un défi! Sinon, juste le défi d’écriture et de monter un scénario qui se tient du début à la fin, avec le souci du détail et la construction des personnages. T’as beau planifier, les choses ne vont jamais comme tu l’avais prévu, surtout quand c’est la première fois. Exemple, notre cascadeuse Laurie Blouin, qui est une athlète olympique en planche à neige, est partie un peu avant le début du tournage pour une compétition qui a été devancée, la rendant indisponible. En une semaine, on a dû se revirer de bord. On a réussi en trouvant Océane Filion, mais ça a été extrêmement difficile. Des professionnelles de la planche à neige, il n’en pleut pas.

Catherine Bérubé est en train de compléter le second bloc de la deuxième saison de la série Alertes sur TVA. Une troisième saison a été confirmée.

Quelques-uns de ses rôles à la télé

-Pénélope Roy, dans Alertes, de 2021 à maintenant.

-Annie Legault, dans Survivre à ses enfants, de 2021 à maintenant.

-Mathilde, dans Le jeu, en 2018.

-Amélie Benoît, dans District 31, en 2017.

-Isabelle Harper, dans Victor Lessard, en 2016.

-Mariepier Renaud, dans Les jeunes loups, en 2013 et en 2015.

-Audrey Pouliot, dans 19-2, de 2010 à 2014. Elle avait reçu une mise en nomination au gala des prix Gémeaux en 2011 dans la catégorie Meilleur rôle de soutien féminin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires