Un premier débat et les premières attaques

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Un premier débat et les premières attaques
Le premier débat avec les trois candidats au poste de maire s'est déroulé ce midi au restaurant Fourquet Fourchette. (Photo : Frédéric Khalkhal)

CHAMBLY. La Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (CCBC) a organisé, ce midi, le premier débat entre les trois candidats aux élections partielles pour le poste de premier magistrat de la Ville de Chambly.

La CCIBC a organisé, comme à son habitude, un débat entre les prétendants au remplacement du maire démissionnaire Denis Lavoie.

Le débat, sous forme de questions-réponses entre l’animatrice et les trois candidats, s’est adressé à un parterre de gens d’affaires qui avaient payé leur place au restaurant Fourquet Fourchette, à Chambly.

Même si aucun échange entre les candidats n’a eu lieu directement, les premières attaques n’ont pas tardé à s’orienter vers Alexandra Labbé, la seule à se présenter avec un parti, celui de Démocratie Chambly.

« Les élus sont redevables à l’ensemble des citoyens. Il faut être à l’écoute des groupes comme le Mouvement Citoyens de Chambly (MCC), mais il ne faut pas en être l’otage. La proximité entre le MCC et Mme Labbé, ça m’inquiète. C’est pour ça que je suis là. Elle n’est pas encore mairesse, mais elle est déjà en position vulnérable », a commencé par dire Marcel Bouchard, qui se présente comme candidat indépendant, tout en regardant la table en face de lui, où étaient assis les membres du parti de Mme Labbé aux côtés de la présidente du MCC. Alexandra Labbé a ensuite dû essuyer les tirs de l’autre candidat indépendant, Fodé Kerfalla Yansané, qui a quant à lui ramené les enjeux reliés à « la vraie question qu’il faut se poser, ce n’est pas de savoir si on veut élire la première femme mairesse à Chambly. La seule question qu’il faut se poser, c’est la transparence. Mme Labbé a de grandes pointures derrière elle et je n’ai pas besoin d’en donner les noms, Est-ce bien elle qui sera vraiment aux commandes? »

Mme Labbé n’a pas répondu directement aux attaques de ses adversaires. Elle a préféré mettre de l’avant son expérience en tant que conseillère. Plutôt que de voir une faiblesse à l’endroit du MCC, elle en a plutôt même vu une force. « Je suis la femme qu’il vous faut. Non pas parce que je suis une femme, mais parce que je pourrai rassembler. Je saurai diriger Chambly. J’ai été la seule à pouvoir réunir une équipe et des bénévoles autour de moi. Je suis la seule option crédible. Nous avons hâte de travailler avec vous. »

L’avenir du golf

M. Yansané souhaite prioriser le développement résidentiel dans ce secteur, « il faut que ce soir un projet respectant l’environnement. Ce terrain appartient à un particulier, on ne peut pas faire une expropriation déguisée d’un citoyen. Si les citoyens veulent protéger l’endroit, il faut qu’ils soient prêts à investir ». Pour M. Bouchard, cela coûterait « 17 millions de dollars aux citoyens. Allons discuter avec Trigone, qui souhaite acheter le terrain pour construire afin d’en préserver la plus grande part. N’entrons pas dans une bataille juridique. » Quant à Mme Labbé, la seule à vouloir protéger l’espace vert de toute construction immobilière, elle précise que « les seuls à parler d’expropriation, ce sont mes adversaires. Je suis dans un esprit de collaboration. Une densification à outrance, ça fait qu’à long terme, les gens s’en vont. Le mont Royal a coûté cinq années de taxes foncières à Montréal. Aujourd’hui, personne ne regrette cet achat. »

Débat dimanche à 13 h

Dimanche, le Journal de Chambly organise un débat à la Salle des aînés, de 13 h à 15 h. Le débat gratuit est ouvert à tous et les trois candidats ont confirmé leur présence. Attention, les places sont limitées. Merci de vous renseigner au Journal de Chambly pour savoir s’il reste des places, accessibles uniquement aux résidants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
yaright
yaright
1 année

– « Il faut être à l’écoute des groupes comme le Mouvement Citoyens de Chambly (MCC), mais il ne faut pas en être l’otage. La proximité entre le MCC et Mme Labbé, ça m’inquiète. C’est pour ça que je suis là. Elle n’est pas encore mairesse, mais elle est déjà en position vulnérable », a commencé par dire Marcel Bouchard

Question : Marcel Bouchard a-t-il vraiment suggéré que Mme Labbé pourrait être pris en otage par un mouvement citoyen… devant un parterre de gens d’affaires qui avaient payé leurs places au restaurant Fourquet Fourchette durant un débat privé organisé par, et pour, la CCIBC?

– Fodé Kerfalla Yansané, qui a quant à lui ramené les enjeux reliés à « la vraie question qu’il faut se poser, ce n’est pas de savoir si on veut élire la première femme mairesse à Chambly. La seule question qu’il faut se poser, c’est la transparence. Mme Labbé a de grandes pointures derrière elle et je n’ai pas besoin d’en donner les noms, Est-ce bien elle qui sera vraiment aux commandes? »

Question : Fodé Kerfalla Yansané a-t-il vraiment enchaîné, insistant sur le fait que la vraie question n’était pas un enjeu féministe, mais bien si Mme Labbé était bel et bien vulnérable à devenir l’ôtage de la MCC ? A-t-il exprimé cette idée, encore une fois, devant un parterre de gens d’affaires qui avaient payé leurs places au restaurant Fourquet Fourchette?

– M. Yansané souhaite prioriser le développement résidentiel dans ce secteur (du golf), « un projet respectueux du développement. Il faut être respectueux. Ce terrain appartient à un particulier, on ne peut pas faire une expropriation déguisée d’un citoyen. Si les citoyens veulent protéger l’endroit, il faut qu’ils soient prêts à investir ». Pour M. Bouchard, cela coûterait « 17 millions de dollars aux citoyens. Allons discuter avec Trigone, qui souhaite acheter le terrain pour construire afin d’en préserver la plus grande part. N’entrons pas dans une bataille juridique. »

Question(s) : M. Yansané et M. Bouchard ont-il suggérer de non seulement dédommager le propriétaire d’un terrain de golf, mais de le dédommager de 17 millions de dollars ? S’agit-il du même terrain que celui mentionné dans l’article suivant : https://golf-martial-lapointe.com/toutes-les-regions/montreal/club-de-chambly-ferme/ ? Suggérait-il que Trigone serait prêt à payer se montant, afin d’acquérir le terrain, pour y construire de superbes logis, tel qu’on peut voir sur cette page-ci: https://habitationstrigone.com/en/about-us/ ? Sont-ils au courant que la tendance de convertir des terrains de golf en propriétés est une tactique répandue et reconnue depuis l’an passée, autant par les amateurs de golf ( https://golf-martial-lapointe.com/parcours/fermeture-de-parcours-lumiere-bout-tunnel/ ) que le média des affaires ( https://www.lesoleil.com/affaires/des-promoteurs-a-lassaut-des-terrains-de-golf-02c158ca78b60eeed60d47c052a85b2f ) ?

Merci

Etienne Desmarais
Etienne Desmarais
1 année

Je suis en accord avec les propos de M. Bouchard concernant le MCC. Le MCC se dit non-partisan, mais dans les faits, il tente de discréditer tous les candidats sauf ceux de Démocratie Chambly qu’il encense continuellement. Ils font des conférences de presse ensemble, des membres du MCC se présentent aux élections sous leur bannière, le MCC et DC sont même assis à une table commune lors du débat ! Le MCC n’est plus neutre et cela entache grandement leur objectivité selon moi. Il donne maintenant l’impression de participer à la politique pour favoriser un parti et non plus pour sensibiliser et informer les citoyens en toute neutralité. Dommage