Un parcours académique payant

Un parcours académique payant

Kelly-Ann a collectionné des prix au cours de sa dernière année scolaire. (Photo : courtoisie)

Kelly-Ann Oligny, une Chamblyenne de 17 ans a obtenu des distinctions au cours de 2017-2018, plus particulièrement pour ses qualités en français.

« Le français pour moi, c’est important, affirme avec assurance la jeune fille. C’est une matière que j’aime, donc de savoir que les efforts que j’ai fournis dans la matière que j’aime ont été récompensés, ç’a été un petit bonus pour terminer mon secondaire. »

Kelly-Ann fréquente l’école privée Marcellin-Champagnat à Iberville. Lors de son bal des finissants tenu au Collège militaire royal de Saint-Jean en juin dernier, elle a mérité la médaille de l’Assemblée nationale pour avoir décroché la meilleure note de français de son niveau. De plus, elle a été invitée cinq fois au Gala des méritas annuel pour avoir obtenu avec dix autres élèves la meilleure moyenne générale. Lors de cet événement, elle a mérité une médaille d’or à deux reprises. Et pour clore ce palmarès, elle est en nomination en vue de l’obtention de la médaille du Gouverneur général.

« Le français pour moi, c’est important. C’est une matière que j’aime, donc de savoir que les efforts que j’ai fournis dans la matière que j’aime ont été récompensés, ç’a été un petit bonus pour terminer mon secondaire. » – Kelly-Ann Oligny

Cet amour pour la langue française s’est développé au fil des ans. « Depuis que je suis jeune, ma mère m’a poussé beaucoup à lire, relate la Chamblyenne. Au cours des années, j’ai commencé beaucoup à apprécier la lecture. C’est cette lecture qui a fait en sorte que mon français est devenu meilleur parce qu’il a enrichi mon vocabulaire, m’a aidé à écrire sans fautes. »

La lectrice confie apprécier « les histoires d’amour, les enquêtes policières, les romans un peu plus philosophiques ou même fantastiques. Je lis de tout; je vais avec ce qu’on me recommande ».

Voir loin

Des bagages qui vont sûrement contribuer à lui donner de bonnes bases l’an prochain alors qu’elle va fréquenter le Collège régional Champlain à Saint-Lambert, un cégep de langue anglaise. Kelly-Ann dit apprécier aussi la langue de Shakespeare, ainsi que les autres langues. « Ça me permet de communiquer, de rentrer en contact avec les autres. »

Kelly-Ann voit loin et sait déjà ce qu’elle veut faire au cours des prochaines années sur le plan académique. Son choix s’est porté sur les sciences humaines, profil criminologie. Une discipline qui va la suivre au niveau universitaire, et ce, jusqu’à l’obtention d’un doctorat. Elle ne cache pas sa passion pour la psychologie du crime. Elle dira : « Je suis fascinée de savoir ce qui se passe dans la tête des gens pour qu’ils en arrivent à commettre des gestes comme des meurtres, vraiment l’histoire derrière le crime ».

QUESTION AUX LECTEURS :

Que faites-vous pour améliorer la qualité de votre français?