Un nouvel outil d’intervention pour les parents

Un nouvel outil d’intervention pour les parents

Alexandre Bergeron de la librairie Larico et Caroline Boutin

FAMILLE. Difficulté à attendre son tour, embûches dans la routine du dodo, incapacité à partager; la coach familiale de Chambly Caroline Boutin a plusieurs trucs et astuces pour aider les familles à relever ces défis. Elle a même lancé son propre système

Cet outil pédagogique peut être utilisé par deux enfants à la fois, pour des objectifs bien distincts. Sans avoir la prétention de réinventer la roue avec ce tableau de motivation, Caroline Boutin, de l’entreprise Parents Autrement, fournit toutefois une fiche explicative pour guider les parents dans leurs démarches, afin d’atteindre des résultats concrets.

Cet outil pourrait servir à un enfant qui a de la difficulté à attendre son tour de parole pour parler, par exemple. Le parent pourrait convenir avec lui du nombre d’interventions tolérées par jour. Si l’enfant atteint son objectif, il gagne des points (cœurs).

«Les familles ont parfois besoin de s’appuyer sur une structure. L’outil est conçu pour ça. C’est le prétexte pour mettre en place un processus. Plus le parent est clair dans ses attentes, plus la formule est gagnante», décrit la technicienne en travail social formée en coaching familial.

Elle invite les parents à établir avec leurs enfants le défi à relever et les modalités pour y arriver. Ensemble, les familles peuvent déterminer le défi, combien de cœurs l’enfant obtiendra sur son tableau et les privilèges qui y sont liés.

Pour déterminer la fréquence et le moment où l’enfant peut accumuler des cœurs, il est essentiel de considérer l’âge de l’enfant, la nature du défi et la compréhension de l’enfant de la notion du temps.

Équité versus égalité

Dans quelques familles, les modalités diffèrent entre les enfants concernant l’octroi des cœurs. Caroline Boutin estime qu’il s’agit pour les parents d’une occasion d’expliquer les concepts d’égalité et d’équité.

Mme Boutin rappelle qu’il est intéressant de varier les défis lancés. Après avoir travaillé le comportement d’un jeune, ce dernier peut aussi se fixer un objectif académique, ou encore pratico-pratique, comme lacer seul ses souliers.

«Certaines familles ont même décidé de se mettre en gang pour se mériter un privilège familial. Tout dépend des valeurs que l’on souhaite inculquer à nos enfants», précise-t-elle.

Des projets à l’agenda

Caroline Boutin souhaite rendre viable ce premier projet, créé par la graphiste de Chambly Nathalie Grégoire, pour continuer à plancher sur plusieurs autres idées. Elle continue les consultations à domicile, son métier premier.

La fusée des défis est en vente à la librairie Larico. L’établissement compte d’ailleurs aménager une section de son magasin conçu spécialement pour les familles. Ce rayon devrait s’implanter d’ici la rentrée scolaire.

Rens.: www.parentsautrement.com et info@parentsautrement.com