Un nouveau roman pour Sylvie G. : de la chick lit bien assumée

Un nouveau roman pour Sylvie G. : de la chick lit bien assumée

LECTURE. Dans sa nouvelle romance Laisse tomber, il est sûrement gai! l’auteure de Chambly Sylvie G. dépeint avec une bonne dose d’humour les aventures de Maëlie et de son charmant patron homosexuel, Edward. Difficile pour Maëlie de se résigner; l’homme d

«J’avais un point A et un point B. Pour m’y rendre, je laisse aller la créativité. Je n’ai pas la prétention de dire que c’est de la grande littérature, c’est une histoire légère parfaite pour s’évader», résume l’auteure, à propos de son ouvrage paru le 16 mars.

Amoureuse de l’amour, Sylvie G. assume complètement son style littéraire. «La chick lit a mauvaise presse et ça me dérange. Ça fait du bien. Quand on est dans la romance, on sait tous comment ça va finir, mais on veut savoir comment ça va se passer», fait-elle remarquer.

Un sujet délicat

Laisse tomber, il est sûrement gai! met en scène des personnages imparfaits. Maëlie, ambitieuse et authentique, étale plusieurs clichés sur l’homosexualité. À tout coup, Edward la confronte et lui fait prendre conscience de ses idées préconçues.

«Il y a malheureusement des gens qui pensent comme ça. Jamais je n’aurais laissé un personnage dire des énormités du genre sans l’encadrer. Elle est loin d’être parfaite, ça lui prenait des défauts. Ça rend les personnages plus réels et attachants», estime l’auteure.

Le titre du roman est d’ailleurs une idée de ses éditeurs. D’abord hésitante, Sylvie G. craignait que les lecteurs aient une mauvaise impression du récit. Elle a tout de même pris le risque, forcée d’admettre qu’il s’agit d’une bonne accroche.

Auteure par accident

«Je n’ai jamais voulu écrire, mais j’ai toujours eu des histoires dans la tête», lance tout sourire celle qui écrit à temps plein depuis maintenant deux ans. L’ancienne intervenante auprès des jeunes en difficulté de l’école de Salaberry admet tout de même se sentir imposteur.

Bien qu’elle rédige des histoires plus légères, l’intervenante demeure bien présente dans son travail d’écriture. Dans chaque histoire, elle essaie de passer différents messages, en suivant sa signature particulière.

«J’utilise beaucoup l’humour. Je crois qu’on n’est pas obligé de passer les messages à coup de masse. Il y a différentes façons de faire, sans que ça soit lourd.»

L’auteure a encore plusieurs autres projets sur la table, dont un ouvrage plus sérieux, sur un thème troublant pour un lectorat bien distinct.

Laisse tomber, il est sûrement gai! est disponible à la librairie Larico à Chambly et à la Papeterie ABCD à Marieville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires