Un nouveau centre de jour en santé mentale ouvrira bientôt

Un nouveau centre de jour en santé mentale ouvrira bientôt

SANTÉ MENTALE. Un nouveau centre de jour ouvrira ses portes en septembre prochain afin de soutenir les personnes souffrant de problèmes de santé mentale dans leur quotidien à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Ce projet, dévoilé par la filiale du Haut-Richelieu de l’Association canadienne pour la santé mentale, pourra voir le jour grâce à une subvention d’environ 75 000$ octroyée à l’Association par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre.

L’idée de l’implantation d’un centre de jour communautaire à Saint-Jean-sur-Richelieu est née du fait qu’il n’existait aucune infrastructure de ce genre sur le territoire. Après avoir fait une analyse des ressources dans la région, le CISSS Montérégie-Centre a approché l’Association pour mettre le projet sur pied. Des concertations se sont donc déroulées en décembre ainsi qu’en janvier et les partenaires du réseau ont tous donné leur approbation pour l’établissement d’un centre de jour.

Un bâtiment a été acquis en mars dernier au 196 et 198 rue Mercier à Saint-Jean-sur-Richelieu et les rénovations sont en cours. En plus du centre de jour, c’est l’ensemble des bureaux de l’Association qui seront installés dans ces locaux à compter du mois de juin. Les activités seront offertes aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale dès la mi-septembre.

Sortir de l’isolement

L’ensemble des ateliers qui seront proposés viseront à favoriser la réinsertion sociale et socioprofessionnelle de ces personnes qui vivent souvent des situations de discrimination et d’isolement. «Nous voulons créer un lien d’appartenance pour les personnes qui ont des problèmes de santé mentale et qui se retrouvent souvent isolées chez eux et laissées de côté», explique la directrice de la filiale du Haut-Richelieu de l’Association canadienne pour la santé mentale, Diane Saint-Germain. «Avoir un réseau social change tout pour ses personnes», ajoute-t-elle.

Chaque jour, du lundi au jeudi, une activité différente sera organisée parmi les quatre sélectionnées, soit les ateliers de croissance personnelle, de loisirs, créatifs et éducatifs. Par exemple, le bricolage, la peinture et le scrapbooking feront partie des ateliers créatifs. Pour ce qui est des activités de croissance personnelle, il sera question d’estime de soi, d’affirmation et de respect des autres.

Ces dernières seront animées par un intervenant social tandis que les autres types d’ateliers seront présentés par des personnes faisant partie du programme d’aide et d’accompagnement social PASS Action. Celui-ci permet aux personnes éloignées du marché du travail de progresser suffisamment au plan socioprofessionnel pour qu’elles puissent accroître leur accès au marché du travail.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires