Un Noël plus heureux que l’an dernier?

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Un Noël plus heureux que l’an dernier?
(Photo : courtoisie)

Bien qu’il soit trop tôt pour savoir s’il sera possible de se réunir en grand nombre autour d’un bon repas de Noël cette année, l’allégement des mesures sanitaires aura permis à plusieurs familles de se mettre dans un esprit des Fêtes plus léger qu’à pareille date l’année dernière, puisque cette fois-ci, quelques activités traditionnelles ont fait leur retour.

Étant donné que les cas de COVID augmentent et que les mesures sanitaires ne permettent pas encore d’organiser le défilé du père Noël tel que le veut la tradition, dans plusieurs villes, on choisit de surprendre la population en faisant apparaître le saint Nicolas un peu partout sans prévenir, sans partager d’itinéraire, afin d’éviter les rassemblements. À Chambly, ce sont donc plusieurs endroits à espace déterminé que le papa Noël et ses lutins animeront au bénéfice de petits et grands.

À Place Chambly

Si, ailleurs au Québec, les centres commerciaux hésitent à proposer à leur clientèle la traditionnelle visite du père Noël en personne, comme c’était le cas l’an dernier, il en est tout autre à Place Chambly, où l’homme bon à barbe blanche a déjà commencé à rencontrer les familles et à distribuer des cadeaux gratuits aux enfants dont il fait la connaissance. Il vous est donc possible de venir à la rencontre du père Noël et de son lutin pour y créer vos souvenirs, les 4, 11 et 18 décembre de 10 h à 16 h, et du 21 au 24 décembre de 10 h à 17 h.

« Moi, j’espère personnellement avoir le OK pour que durant le temps des Fêtes on soit capables de monter à 20-25. » – François Legault

Un village de Noël

Cette fin de semaine encore, les commerçants de l’avenue Bourgogne tenteront de vous attirer avec œuvres d’art et sucreries au Village de Noël de la Galerie de Miss Rey, une initiative concrétisée en partenariat avec FG Chocolatiers. Vous pourrez encore y faire la rencontre d’un père Noël et de ses lutins, en passant par les kiosques des artistes-exposants présents.

Place de la Seigneurie

Le père Noël étant bien occupé, il faudra se contenter de ses lutins à la place de la Seigneurie, les 11 et 18 décembre, pour mettre à la boîte aux lettres la liste de souhaits de vos enfants afin qu’elle soit acheminée vers le pôle Nord. On y promet de la musique de Noël, du café et du chocolat chaud pour petits et grands.

Un party de famille à Noël?

Plus tôt cette semaine, le premier ministre François Legault a laissé entendre que les Québécois pourraient organiser de petits ou moyens partys de famille durant les Fêtes, malgré l’inquiétude engendrée par le variant Omicron. La Santé publique, elle, ne s’est pas encore prononcée.

« Moi, j’espère personnellement avoir le OK pour que durant le temps des Fêtes on soit capables de monter à 20-25. Mais pour l’instant, je vais écouter les recommandations de la Santé publique », a lancé le premier ministre lundi, la journée de l’inauguration du Club Med de Charlevoix. En point de presse ce lundi, le directeur national de santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a quant à lui précisé qu’il ne s’avancerait « minimalement pas avant le 6 décembre (…) Je sais que ça met de la pression, les gens aimeraient savoir et planifier, mais il faut regarder l’épidémiologie », a plaidé le Dr Arruda en mentionnant « Omicron qui s’est ajouté dans l’échiquier ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires