Un match en mémoire de Mario Monette

Photo de Saïd Mahrady
Par Saïd Mahrady
Un match en mémoire de Mario Monette
(Photo : SM)

En présence du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, quelque 500 personnes ont assisté, le jeudi 22 novembre, au match opposant l’équipe junior AAA les Forts de Chambly au Titan de Princeville. Une rencontre sportive pleine d’émotion en mémoire de Mario Monette, qui s’était enlevé la vie.
« Une réaction extraordinaire; une réponse à laquelle je m’attendais, décrit Marc-André Houle, président des Forts de Chambly. Je pense que la cause est noble; je pense que l’occasion de pouvoir parler de ça était là et les gens l’ont saisie. »
Vêtus exceptionnellement de chandails blancs avec le logo des Forts de Chambly, les joueurs de la formation avaient inscrit sur le devant de leur uniforme le numéro 27. Le dossard 27 revient à Simon, le fils du défunt.
Si la partie sur la glace attestait d’un duel rapide et sans merci entre les deux équipes, la raison d’être de la rencontre était de rappeler combien la prévention du suicide demeure d’une importance cruciale.
« Une réaction extraordinaire; une réponse à laquelle je m’attendais. » – Marc-André Houle
Lors de la soirée, on a tenu à remercier Marc-André Houle, qui a eu l’initiative d’organiser cette rencontre. Un montant de 8000 $ a été récolté, notamment par la vente d’une vingtaine de chandails au coût de 500 $ l’unité, que les joueurs des Forts ont revêtus lors de ce match. L’argent sera réparti entre la famille Monette et l’organisme Posa/Source des Monts, dont le mandat est de soutenir les familles touchées par le suicide.
Les Forts s’inclinent
L’équipe des Forts n’a pas pu gagner ce match contre le Titan, et ce, malgré plusieurs tentatives. Les Forts ont lancé 43 fois au but contre 29 pour l’équipe adverse.
Dès la première période, le Titan a ouvert la marque. Il a récidivé lors de la deuxième période avec un second but. Chambly a contre-attaqué puis égalisé la marque, mais a dû céder par 4 à 2 en deuxième période et terminer le match en perdant par 4 à 3

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de