Un match à la fois pour Alex Brousseau

Un match à la fois pour Alex Brousseau

Le gardien de but Alex Brousseau, de Saint-Bruno-de-Montarville, a été choisi parmi les joueurs de la semaine dans la LHJAAAQ.

Crédit photo : Courtoisie Forts de Chambly

Joueur défensif de la semaine dans la LHJAAAQ

Le gardien de but Alex Brousseau, des Forts de Chambly, a été nommé joueur défensif de la dernière semaine d’activités, tenue du 17 au 23 septembre, dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ).

Le Montarvillois a enregistré deux victoires, dont un jeu blanc, maintenu une moyenne de buts alloués de 0,50 et un pourcentage d’arrêts de ,981 en deux matchs.

Pour le cerbère de 17 ans, cette distinction représente beaucoup, d’autant plus que c’est une première année dans la LHJAAAQ. « Ça commence bien la saison! Je travaille fort et mes efforts ont été remarqués!, mentionne Alex Brousseau au bout du fil. Mais je suis bien entouré; mes entraîneurs et mes coéquipiers me rendent la tâche plus facile. »

Parmi le personnel hockey des Forts de Chambly, il évoque les noms de David Cassabon et Dominic Boucher, qui l’ont conseillé dans son poste de gardien de but. « C’est en m’entraînant avec eux à long terme que j’ai appris à m’améliorer. Ils m’ont permis de progresser, et de rester calme devant ma cage », explique-t-il. Alors qu’avant, il avait plutôt tendance à s’emballer et à se laisser emporter par les émotions.

« Je travaille fort et mes efforts ont été remarqués! » – Alex Brousseau

Depuis deux ans, il compare son style de jeu à celui de Mike Smith, le portier des Flames de Calgary. « Ce n’est pas mon idole, mais c’est celui avec lequel je retrouve le plus d’affinités dans le style, entre autres pour contrôler la rondelle », observe le n° 30 des Forts de Chambly.

Un modèle

La saison 2018-2019 dans la LHJAAAQ en sera une de progression et d’apprentissage pour Alex Brousseau. En effet, même s’il a protégé les buts pour les cinq premières rencontres du calendrier régulier (trois victoires, deux revers), il sait bien que son rôle est celui de deuxième gardien de l’organisation, derrière le vétéran de 20 ans, Olivier Chalifour : « Pour moi, c’est un match à la fois. J’ai amorcé toutes les parties pour l’instant, en raison de la blessure à Olivier. Mais il reviendra éventuellement et je suis très content de partager le filet avec lui; c’est un modèle pour moi! »

En entrevue avec le Journal de Chambly, Alex Brousseau revient sur la coupe Dodge, remportée ce printemps avec le Noir et Or de De Mortagne, son équipe midget espoir : « Ça terminait très bien mon année midget! La Coupe Dodge, c’est le championnat le plus prestigieux de cette catégorie! Nous avons réalisé un accomplissement qui m’a permis de vivre le plus beau feeling de ma carrière! »

Son hockey mineur à Saint-Bruno

Très tôt, Alex Brousseau a amorcé ses premiers coups de patin sur la glace de l’aréna de Saint-Bruno-de-Montarville. Il a passé par toutes les étapes, d’abord en tant que joueur, mais pas comme celui qui enfilait les jambières. Il raconte : « Comme la majorité des jeunes qui s’adonnent au hockey, j’ai commencé dans le programme MAHG (méthode d’enseignement de hockey sur glace). Dans la catégorie novice, un gardien manquait, et je me suis proposé. J’ai bien fait, et je n’ai plus jamais enlevé les jambières. Je savais que je voulais devenir gardien de but! » Pendant quelques années (atome BB et peewee BB), il a porté l’uniforme du Phénix de Saint-Bruno, pour ensuite endosser le chandail Noir et Or (bantam AA et midget espoir) de l’École De Mortagne, à Boucherville. « Je ne me vois pas sans hockey. C’est ma passion! Sans le hockey, je ne sais pas ce que je ferais », affirme le jeune homme, qui a déjà été quart-arrière chez les Barons de Saint-Bruno. « J’ai commencé le football à peu près au même âge que le hockey. Et pendant quelque temps, j’ai pratiqué les deux. Mais quand je suis allé jouer bantam AA à De Mortagne, j’ai dû prendre une décision. Le football me manque parfois, mais ma passion reste le hockey. Quand j’ai eu à choisir, je n’ai pas hésité à mettre fin au football. »

Rappelons qu’Alex Brousseau a été repêché en juin dernier par l’organisation du Phœnix de Sherbrooke, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le gardien de but a été appelé au 243e rang. « Tout au long du repêchage, je n’ai pas arrêté d’y croire… puis j’ai été choisi dans la ronde finale, parmi les cinq derniers joueurs! Mais c’était incroyable! C’est le deuxième meilleur moment de ma carrière, après la coupe Dodge de ce printemps. »

Quand on lui demande s’il souhaite recevoir un appel de Sherbrooke au cours de l’année, Alex Brousseau répond qu’il n’y pense pas trop. « J’espère, bien sûr… mais je veux surtout me concentrer et privilégier ma saison avec les Forts. »

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous du début de saison d’Alex Brousseau?