Un local insalubre

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Un local insalubre
La troupe qui organise la guignolée de Saint-Mathias-sur-Richelieu pouvait entreposer les dons à l'époque où elle avait accès à un local. (Photo : (Photo : courtoisie))

La condamnation du local pour insalubrité par la Municipalité de Saint-Mathias-sur-Richelieu fait en sorte que la reprise de l’activité de la guignolée en présentiel n’aura pas lieu.

De la moisissure causée par de l’infiltration est ce que confirme un rapport reçu par la Ville. Les bénévoles organisant la guignolée et les gens dans le besoin font partie des victimes collatérales qui écopent à la suite de la condamnation du local. D’autres groupes en subissent également les contrecoups. C’est le cas notamment du Cercle des Fermières et du métier à tisser.

La Ville n’est pas en mesure de relocaliser tout ce beau monde pour le moment. « On a regardé toutes les options. Malheureusement, il n’y en a pas », mentionne Sylvain Casavant, maire de Saint-Mathias-sur-Richelieu. Il soulève l’idée de roulotte en guise de solution temporaire à la collecte. « Ça ne semblait pas adéquat pour la guignolée. Donc, nous sommes devant l’impasse », ajoute-il.

Pour remettre à niveau le local situé au 37, chemin des Épinettes, un investissement de 200 000 $ serait nécessaire. Les premiers 100 000 $ iraient à la décontamination des lieux et l’autre portion serait nécessaire en matière de construction. « C’est impensable pour quelque chose que l’on va peut-être démolir complètement », résume le maire. Il évoque l’idée d’un centre culturel, un mini centre sportif ou un centre multifonctionnel, selon l’hypothèse où le bâtiment serait détruit.

Un engagement de longue date

Cela fait 27 ans que le comité organisateur de la guignolée poursuit sa mission de soutien alimentaire aux familles dans le besoin de Saint-Mathias-sur-Richelieu, pour les paniers de Noël et les dépannages occasionnels durant l’année.

Puisqu’il n’y a aucun local disponible pour l’organisme depuis 2020, il aidera les familles dans le besoin par des bons d’achat de nourriture. « C’est loin d’avoir la même valeur monétaire que les paniers de denrées que l’on offrait auparavant », estime Andrée Bellavance, responsable des communications de la guignolée.

Pour l’édition décembre 2022, l’organisme apportera son soutien aux familles dans le besoin à partir des dons reçus pour la guignolée. Toute personne désirant apporter son soutien financier par le biais d’un don peut procéder à un paiement au nom de ¨La Guignolée de Saint-Mathias-sur-Richelieu¨ et le poster au 300, chemin des Patriotes. Il est aussi possible d’obtenir un reçu fiscal, si désiré. Il y aura aussi différents points de chute parmi les commerces de la municipalité pour recueillir les dons en argent comptant.

Partager cet article