Un livre pour maîtriser le lâcher-prise

Par Martine Veillette
Un livre pour maîtriser le lâcher-prise
Marc Gervais a publié son huitième livre. (Photo : courtoisie)

Auteur et conférencier, Marc Gervais propose dans son dernier livre des techniques pour maîtriser le lâcher-prise sur différentes situations qui perturbent le quotidien.

Ce recueil fait suite à des conférences que présente le Chamblyen. « C’est un sujet d’actualité. Quand j’en parle dans mes conférences, les gens sont attentifs », soutient-il. M. Gervais avait déjà abordé ce thème dans l’un de ses sept autres livres, mais pour celui-ci, il a décidé d’isoler le sujet. « C’est gagnant pour tout le monde », dit-il.

Au cours de son livre, l’auteur se dévoile et raconte les histoires d’autres personnes pour expliquer l’importance de ce mécanisme. L’une d’elles est celle de Rémy Goulet, qui s’est noyé dans le bassin de Chambly en mai 2015 en sauvant son amie d’enfance. Il aborde ainsi le deuil où l’on doit lâcher prise. « Pour moi, Rémy est mon héros et je pense à lui tous les jours lorsque je me lève et regarde le bassin », indique le Chamblyen.

Dès le début de son texte, l’auteur raconte une partie de sa vie qui l’a obligé à lâcher prise. On se moquait de lui à l’école parce qu’il avait de la difficulté en français. Aujourd’hui, il compte à son actif huit bouquins. Il parle aussi de sa relation tumultueuse avec son père.

Le livre est divisé en plusieurs chapitres et sections. Il est donc facile de cibler une partie qui touche le plus la problématique vécue.

Pourquoi lâcher prise?

Différentes situations peuvent nécessiter un laisser-aller. « Les gens se séparent, vivent des deuils ou des déceptions. Il reste toujours de l’information dans le cerveau. C’est important pour soi et pour ceux qui t’entourent d’apprendre à lâcher prise et à faire la paix avec le passé », explique M. Gervais.

« C’est un sujet d’actualité. Quand j’en parle dans mes conférences, les gens sont attentifs. » – Marc Gervais

Il cite en exemple une personne qui vit un divorce mais qui ne jette pas les photos de son ex ou tous les couples séparés qui terminent leur histoire avec des avocats. Les personnes qui ont été violées doivent aussi apprendre à lâcher prise pour avancer.

Certains soutiennent avoir réussi sans nécessairement l’avoir fait, constate-t-il. « Bien souvent, ils ne font que le dire et ne le mettent pas en pratique. Une personne qui a complètement lâché prise ne ressent plus le besoin de le ressasser encore et encore puisqu’elle a déjà vécu un détachement. Elle n’y pense presque plus. Le simple fait de ruminer le passé démontre souvent un attachement encore présent envers celui-ci », relate l’auteur.

Pour vraiment lâcher prise, il faut qu’il y ait une prise de décision et un abandon. « C’est un choix qui doit être fait consciemment. On décide d’abandonner ce qui nous tracasse ou nous blesse afin de faire place à la guérison et au bonheur », dit-il.

C’est ce qu’il présente lors de ses conférences. « Je demande aux gens de fermer leurs yeux et de faire le détachement de leur émotion. C’est l’état d’âme qui change », soutient M. Gervais.

Malgré lui

Il est devenu auteur et conférencier un peu malgré lui. Son premier livre était à la suite du décès de sa conjointe. « J’étais policier quand elle est décédée. J’ai décidé d’écrire mes émotions et c’est devenu un best-seller. Ensuite, j’ai commencé à donner des conférences. J’en ai présenté 5000 et ça fait 25 ans. Elles sont toujours à guichet fermé », affirme M. Gervais.

Chaque représentation rejoint entre 300 et 500 personnes. Il estime que si ses conférences sont un succès, c’est parce qu’elles sont divertissantes. « J’y mets beaucoup d’humour. Je ne me prends pas au sérieux », affirme l’homme. De ce métier, il aime voir les gens et leur parler.

Il présentera une conférence à Chambly, sa ville de résidence, le 17 décembre à la Salle des aînés.

Question aux lecteurs : Sur quel aspect de votre vie devriez-vous lâcher prise?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de