Un livre de recettes pour trouver l’inspiration

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Un livre de recettes pour trouver l’inspiration
Le livre présente des recettes sur six semaines avec une attention sur les lunch. (Photo : Martine Veillette)

Nathalie Régimbal s’est de nouveau jointe à Isabelle Huot afin de proposer avec elle un second livre de recettes. Tous à table! Vos menus solution famille présente six semaines de repas incluant des propositions de lunchs et de collations.

Avec la rentrée scolaire qui bat son plein, le livre permet aux parents de trouver des recettes faciles à faire et d’en dégager des surplus pour les cuisiner en lunch pour le lendemain. Par exemple, on propose de cuire une quantité supplémentaire de viande un soir et le lendemain midi, la recette suggère un repas préparé à l’aide de ce surplus. Une section parle également d’idées recettes de collation, de déjeuner et de dessert.

La résidante de Carignan souhaite avec ce livre aider les familles à cuisiner et à mieux s’organiser. « On veut inspirer les parents à faire des menus. On se pose beaucoup de questions pour avoir plus de légumes dans nos assiettes. Comment on fait ça? C’est un outil pour les aider. On ne veut pas que ça soit rigide, on souhaite les inspirer. Si tu manges tel mets, tu peux l’accompagner de ça », souligne la nutritionniste. Elle ajoute que chacune des six semaines de recettes propose une variété de menus, soit poisson, poulet, viande rouge, légumineuses.

Mme Régimbal se réjouit que certains clients lui ont confié que son livre les guidait pas à pas pour cuisiner un repas. « Par exemple, certains me disaient que lorsqu’ils cuisinent, le saumon est cuit, mais pas le riz. Dans le livre, on y va étape par étape. Ça peut aider ceux qui sont moins habiles. C’est une chose à laquelle je ne m’attendais pas, de penser aider quelqu’un à s’organiser en cuisine. J’ai été agréablement surprise », dit-elle.

« On ne veut pas que ça soit rigide, mais les inspirer, si tu manges tel mets, tu peux  l’accompagner de ça. »  – Nathalie Régimbal

Apprivoiser la cuisine

La nutritionniste prône, tout comme l’indique également le nouveau Guide alimentaire canadien, de cuisinier à la maison. Elle estime que les gens peuvent en tirer plusieurs bénéfices.

« Quand on cuisine, on utilise des produits plus frais et moins transformés. On évite ainsi les colorants ajoutés, les mets trop salés ou très gras. On contrôle mieux ce qu’il y a dans notre assiette. On peut en tirer que des bénéfices pour la santé. Ça permet aussi d’apprivoiser certains mets. En les cuisinant, on apprend à les
découvrir », soutient-elle.

Celle qui œuvre comme nutritionniste depuis quelques années, principalement auprès d’une clientèle familiale, souligne aussi l’importance de cuisiner avec les enfants pour leur montrer à se débrouiller et les encourager à manger une variété d’aliments.

Section informative

Au début du livre, une section plus informative est dédiée à quatre grands thèmes. Mme Régimbal mentionne s’être inspirée des questions qui lui sont posées en clinique pour élaborer ce segment. « Le but est d’aider les parents qui se questionnent sur certaines problématiques avec leur enfants », indique-t-elle.

Le livre aborde en premier le végétarisme, qui gagne en popularité. Les différents minéraux et vitamines nécessaires au développement y sont décrits. Chacun est accompagné de tableaux. L’un indique la quantité nécessaire selon l’âge, et l’autre, certains aliments et leur apport quotidien. Par exemple, on y apprend qu’un enfant de 1 à 18 ans a besoin de 600 UI de vitamine D par jour et qu’une tasse de lait en procure entre 103 et 105.

Ensuite, une section sur le poids et les troubles alimentaire est documentée, notamment avec une psychologue. Les lecteurs pourront aussi mieux gérer leur nourriture avec la partie Jeter, composter ou consommer.

Finalement, la section Manger sans stress aborde les allergies alimentaires pour tous. Un sujet important pour la nutritionniste. « Ça me tient à cœur, parce qu’on en voit beaucoup (des enfants ayant des allergies alimentaires). Les parents qui n’ont pas d’enfants allergiques peuvent faire des choses. Ce n’est pas compliqué d’être prévoyant », souligne-t-elle.

Nutritionniste

Nathalie Régimbal travaille à la Clinique Fort Chambly. Elle collabore aussi avec des centres de la petite enfance et a développé des outils pour cette clientèle.

La nutritionniste travaille principalement avec les familles ayant des enfants de 0 à 18 ans ainsi qu’avec les futures et les nouvelles mamans.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de