Un kayakiste de Carignan perd la vie

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Un kayakiste de Carignan perd la vie
(Photo : courtoisie)

Michel Lajoie, résidant de Carignan, s’est noyé le 5 janvier lors d’une sortie de groupe en kayak sur le fleuve Saint-Laurent.
L’homme était le fondateur d’Enviro Kayak, qui célébrait ses dix ans de création. L’organisme a rendu hommage dimanche à son « ami, patron, mentor, instructeur et clown du dimanche ». Une vingtaine de personnes se sont rassemblées et ont lancé une fleur dans le fleuve Saint-Laurent, lieu où l’homme a perdu la vie.
Elles ont souligné que le rassemblement était davantage pour lui rendre hommage que pour pleurer sa disparition. « Hommage à un homme d’exception qui nous a appris à ne jamais baisser les bras, à profiter de la vie, à rire et à ne jamais se laisser décourager », peut-on lire.
La famille a indiqué que « sa passion l’a emporté. Ce fleuve qu’il aimait tant aura eu raison de lui. » Il avait trois enfants avec sa conjointe.
Les témoignages de sympathie ont afflué sur Facebook. L’un d’eux a mentionné que M. Lajoie prônait toujours la sécurité, donc, on ne pouvait le blâmer d’avoir été téméraire.
Il s’agissait de la première sortie de l’année. À Enviro Kayak, on a précisé au Journal que les sorties hivernales avaient lieu quand les conditions climatiques le permettaient. Une expérience suffisante et le matériel adéquat étaient nécessaires pour y participer. La sortie pouvait être annulée si la sécurité n’était pas garantie.

« Sa passion l’a emporté. Ce fleuve qu’il aimait tant aura eu raison de lui. » – Sa famille

Un homme heureux

Sur la page Facebook d’Enviro Kayak, on mentionne que le 5 janvier restera gravé dans la mémoire des adeptes parce que Michel Lajoie était heureux.
« Heureux des dix ans d’Enviro Kayak, de toutes les aventures que cette entreprise t’a permis de vivre et pour les personnes extraordinaires et si chères à tes yeux que tu y as connues. Heureux de faire la traditionnelle sortie du Nouvel An qui t’apportait tant de bonheur. Heureux des voyages que tu as faits et de ceux à venir avec ta femme que tu aimes tant. Heureux et fier de tes enfants que tu admires et que tu nous as fait connaître en nous les décrivant avec tout l’amour que ton cœur énorme peut contenir. Heureux d’être grand-papa, heureux d’être entouré de gens que tu aimes, heureux de faire de la photo et du kayak, heureux de projets à venir, heureux de dire des niaiseries comme toi seul sais le faire. »
L’organisme souligne que l’homme était toujours présent dans les meilleurs moments comme dans les plus difficiles. Il était à l’écoute. « Tu resteras pour nous tous une source d’inspiration et de courage », peut-on lire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de