Un hôtel qui n’est pas de tout repos!

Par andrecorbeij
Un hôtel qui n’est pas de tout repos!

C’est à un spectacle de très haut niveau auquel nous sommes conviés ces jours-ci au café-théâtre de Chambly. Avec la pièce L’Hôtel du libre échange, on nous amène du côté de chez Georges Feydeau, qui a écrit des comédies dont la mécanique précise dirige l

Ici, nous sommes témoin des tribulations de Monsieur Pinglet, qui en pince pour sa charmante voisine, Mme Paillardin, qui est aussi la femme de son associé. Les deux passent la nuit dans un hôtel de dernier ordre, l’hôtel du libre échange. Une nuit qui tournera vite au cauchemar pour les amants. Les quiproquos abondent sans cette histoire rondement menée où les protagonistes tentent tant bien que mal de se sortir de situations embarrassantes.

L’intrigue ne laisse aucun repos aux comédiens, le rythme endiablé. Le dernier acte vous étourdira alors que Pinglet tente de faire porter le chapeau de son infidélité à sa femme et à son associé sous le regard interloqué du commissaire de police. Du grand art!

À voir les vendredis et samedis à 20 h jusqu’au 5 septembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires