Un homme rend hommage aux femmes

Un homme rend hommage aux femmes

Serge Gélinas, de la Chambre de commerce et d’industrie du bassin de Chambly, Josée Daigle, du Centre Ainsi soit-elle, et Gilles Sigouin, de Lumastudio.

Crédit photo : Martine Veillette

Dans le but de promouvoir le parcours entrepreneurial de femmes, Gilles Siguoin a lancé le projet #EntrepreneurEs.

Il a pris la décision de créer ce projet il y a un an. « Le mot clique de l’an passé (#moi aussi), ça nous a sensibilisés à la réalité de certaines femmes au travail », indique le propriétaire de Lumastudio.

Il souligne également que le réseau M a sorti une étude sur l’entrepreneuriat qui visait la situation des femmes. Le rapport a émis certaines recommandations, dont celui de présenter les femmes impliquées dans les réseaux d’affaires aux jeunes et de célébrer leur réussite.

Pour lancer son projet, M. Sigouin s’est associé au Centre Ainsi soit-elle et à la Chambre de commerce et d’industrie du bassin de Chambly (CCIBC). Il consistera à sélectionner dix femmes, d’en faire le portrait accompagné d’une photo. Le dévoilement aura lieu lors d’un gala le 7 mars dans le cadre de la Journée internationale de la Femme.

Une exposition itinérante en découlera et devrait être présentée dans différents endroits de la région. Les organisateurs souhaitent que le portrait des femmes soit aussi présenté aux étudiants de 3e secondaire de l’école secondaire de Chambly.

« Le but est de pouvoir transmettre le vécu et l’expérience de ces femmes à d’autres personnes », affirme M. Sigouin.

La période de mise en candidature prend fin le 30 novembre. Tous les citoyens sont invités à proposer une femme entrepreneure sur le site www.entrepreneures.ca. Dans le communiqué, on note rechercher des femmes « reconnues pour leur persévérance, qui ont du succès, qui sont impliquées dans leur communauté et qui représentent des modèles pour leur paires. »

« Le but est de pouvoir transmettre le vécu et l’expérience de ces femmes à d’autres personnes. » – Gilles Sigouin

Josée Daigle, du Centre Ainsi-soit-elle, s’est réjouie que M. Sigouin l’ait approchée pour ce projet. « Un gars qui nous présente un projet qui met en lumière des femmes. Au début, je n’étais pas trop certaine, raconte-t-elle. Le Centre des femmes a pour mission de favoriser le développement des femmes. Le projet montre qu’il est possible d’être décideur de leur vie. »

Serge Gélinas, directeur général de la CCIBC, a souligné que cette initiative n’était qu’à sa première édition, mais qu’il y en aurait certainement d’autres. « C’est important et ça vaut la peine », dit-il.

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de