Un gâchis pour les amateurs de pickleball

Par Chloé-Anne Touma
Un gâchis pour les amateurs de pickleball
Les terrains tout neuf du Centre sportif de Chambly restent vides. (Photo : archives)

C’était cet automne qu’on inaugurait le premier centre de pickleball intérieur au Québec au Centre sportif de Chambly. La saison qui a commencé en septembre pour les joueurs, n’aura duré qu’un peu moins d’un mois au lieu de se poursuivre jusqu’en mai 2021, puisque le centre a fermé ses portes.

Bien que l’utilisation des terrains soit permise à des fins de jeu libre et dans une même cellule familiale, le jeu en double en dehors de la bulle, et le jeu en simple organisé et encadré dans le contexte des activités d’un club, sont interdits. Pour cette raison, le centre a jugé qu’il n’était pas rentable de rester ouvert et a malheureusement annoncé qu’Il fermerait ses portes dès le 8 octobre.

Des terrains tout neufs mais vides

C’est une déception pour le Club de Pickleball de Chambly, qui se faisait une joie de jouir des nouveaux terrains dans le contexte de matchs organisés, mais aussi pour le centre qui a investi beaucoup d’argent dans la domotique, l’installation d’infrastructures, l’aménagement des quatre terrains et le respect des normes sanitaires.

En août dernier, le Centre avait même offert des ateliers gratuits animés par l’Académie de pickleball Sélect, adressés à tous ceux qui voulaient essayer ce sport en vue de les inciter à s’inscrire aux activités organisées. Les intéressés auront goûté aux plaisirs d’un sport qu’ils ne pourront pas pratiquer autant que promis.

Les vestiaires et douches tout neufs, la boutique d’accessoires, le resto-bar et la terrasse aménagés afin d’accueillir les sportifs dans tout le confort possible, attendront aussi à plus tard qu’on en profite davantage.

Notons qu’après trois essais en dix ans, la Fédération québécoise de pickleball (FPQ) venait tout juste d’être officiellement reconnue par le gouvernement du Québec. Tout semblait idéal pour encourager les joueurs des ligues québécoises, ce qui est d’autant plus regrettable pour les équipes et ligues dont le contexte sanitaire a interrompu la saison.

Un simple au revoir

Bien qu’il soit difficile de prévoir ce que l’avenir réserve aux disciplines sportives, ce n’est que partie remise pour le centre, qui a fait la promesse suivante : « Dès que le gouvernement autorisera la réouverture et la reprise des activités de sport intérieur, nous (y) procéderons (…) car nous sommes prêts et conformes aux normes exigées par les instances de la santé publique. »

Le centre maintient ses ententes avec les clubs sportifs qui ont réservé des sessions en septembre, afin que celles-ci soient reprises plus tard et que les membres conservent leurs avantages. Le Club de Pickleball de Chambly a proposé que ses sessions soient récupérées en partie durant le temps des fêtes, et que le reste ait lieu en mai 2020. « De cette façon, les snowbirds qui partiront en janvier ne perdront rien. »

En attendant, la Ville laissera les filets installés au parc Fonrouge pour permettre aux joueurs de pratiquer ce sport en simple selon les règles établies par la santé publique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires