Un été chargé pour François Borduas

Un été chargé pour François Borduas

François Borduas sera très occupé cet été avec près de 200 joueurs sous son aile.

Crédit photo : courtoisie

François Borduas est un entraîneur qui développe les habiletés des jeunes joueurs de hockey dans le but d’établir une plus grande confiance en leurs moyens. Jusqu’au 15 septembre, près de 200 joueurs, allant du niveau pee-wee AAA jusqu’à la LNH, vont suivre ses conseils et peaufiner leurs techniques grâce à ses entraînements sur glace.

M. Borduas a assisté au repêchage de la LHJMQ, le samedi 2 juin, à Shawinigan. Quelques jeunes qu’il entraîne ont été sélectionnés lors de cet encan dont Simon Singher avec les Screaming Eagles du Cap-Breton, Félix-Antoine Houle avec les Cataractes de Shawinigan, Zackary Riel avec les Tigres de Victoriaville et Jérémie Biakabutuka avec les Foreurs de Val-d’Or. Ce dernier est le neveu de l’ex-joueur des Panthers de la Caroline, Tshimanga Biakabutuka, qui a été une grande vedette avec les Wolverines de l’Université du Michigan, avant d’être repêché au 8e rang au total lors du repêchage de la NFL en 1996.

La présence de Borduas auprès d’un joueur comme Biakabutuka prend tout son sens. Ce jeune défenseur droitier de 16 ans mesure 6 pieds 3 pouces et fait osciller la balance à 185 livres. L’entraîneur des habiletés de haute performance travaille le jeu de pieds, le positionnement, le moment propice pour utiliser son gabarit en plus de développer le moment de réaction avec la rondelle en zone offensive et défensive. Un joueur de gros gabarit comme Biakabutuka doit travailler sur sa vitesse d’exécution, car elle augmentera à chaque niveau qu’il franchira durant sa carrière.

Entre les deux oreilles

À travers les années, François a créé des programmes pouvant aider différents types de joueurs. Il y a un élément qui revient chaque fois : la confiance. Peu importe la taille du hockeyeur, il s’agit de travailler sur plusieurs aspects pour qu’un joueur soit capable de faire confiance à son instinct sans avoir à réfléchir sur la patinoire. Le mandat de l’entraîneur césairois ne s’arrête pas sur la glace.

« 80 % de mes enseignements sont construits en fonction de donner confiance à mes joueurs. Tu peux être le plus rapide, avoir les meilleures mains, mais ce n’est pas assez. Pour finir un jeu de la bonne façon, il faut avoir la technique adéquate. La confiance se forge avec des exercices d’habiletés », souligne M. Borduas.

François obtient le maximum de chaque joueur en les faisant sortir de leur zone de confort. L’apprentissage de nouvelles techniques les aident à connaître différentes facettes de leur jeu et ils peuvent les exploiter lors des matchs. Ils sont stimulés parce que normalement, les entraînements sont répétitifs. Hors glace, le coach n’hésite pas à dire la vérité à ses athlètes, même si c’est parfois difficile.

« Tu peux être le plus rapide, avoir les meilleures mains, mais ce n’est pas assez. Pour finir un jeu de la bonne façon, il faut avoir la technique adéquate. La confiance se forge avec des exercices d’habiletés. »
– François Borduas.

Repêchage de la LNH à Dallas

Borduas sera présent pour le repêchage de la Ligue nationale de hockey le 22 juin, à Dallas. Il accompagnera un de ses clients, Joseph Veleno. Ce dernier a connu une deuxième moitié de saison hallucinante avec une récolte de 48 points en 33 matchs avec les Voltigeurs de Drummondville après avoir été obtenu des Sea Dogs de St-Jean (Nouveau-Brunswick). En séries, il a amassé 11 points en 10 matchs. Selon le repêchage simulé du site LNH.com, les hôtes du repêchage le sélectionneraient au 13e rang en 1re ronde. Si le Canadien décide d’échanger leur choix de 1re ronde dans le but de reculer de quelques rangs, (le CH possède le 3e choix) Veleno cadrerait parfaitement avec ce dont Montréal a besoin depuis des lunes : un joueur de centre naturel et talentueux, d’un bon gabarit (6 pieds 1, et 195 livres) avec du leadership. Il ne serait pas surprenant d’entendre le nom de Veleno sur le podium de l’encan n’importe où entre le 7e et 15e rang au total.

Une première dans la LHJMQ

François Borduas était très fier d’annoncer qu’il s’est entendu avec les Huskies de Rouyn-Noranda pour la saison 2018-2019. Il sera présent lors du camp d’entraînement de l’équipe qui se tiendra du 15 au 19 août. Les modalités de l’entente restent à confirmer, mais il devrait suivre les joueurs blessés ou les joueurs laissés de côté au moins une fois par mois pour les aider avec leurs lacunes. C’est la première fois qu’une formation du circuit Courteau engage un « skill coach » pour une saison complète. Il devrait également poursuivre son entente avec les Inouk de Granby dans la Ligue de Hockey Junior AAA du Québec.

Borduas reste humble et n’aime pas trop nommer de noms, mais sachez qu’il entraîne Jeremy Roy (Sharks), Anthony Beauvillier (Islanders), Alexandre Grenier (Panthers) ainsi que les Chamblyens Mathieu Joseph et Raphaël Lavoie.