Un effort pour les classes d’enseignement spécialisé de la CSP

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Un effort pour les classes d’enseignement spécialisé de la CSP
(Photo : archives)

La Commission scolaire des Patriotes (CSP) bonifie son offre de services en classes d’enseignement spécialisé pour la rentrée 2019-2020.
« La Commission scolaire des Patriotes (CSP) est fière d’annoncer la bonification de son offre de services en classes d’enseignement spécialisé aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (HDAA) », indiquait-elle dans un communiqué cette semaine.

Plus de classes d’enseignement spécialisé

Dans le cadre du processus de classement annuel résultant de l’analyse des besoins de tous les élèves pour la prochaine année, la CSP a choisi d’ajouter des classes d’enseignement spécialisé pour la rentrée 2019 afin d’améliorer son offre de services actuelle et de la rendre plus accessible aux élèves ayant des besoins particuliers. Plus précisément, ce sont dix-sept classes d’enseignement spécialisé qui seront ajoutées aux classes déjà existantes pour les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire.
« Au nom du conseil des commissaires, je tiens à remercier les employés des différents services, les membres de la direction générale ainsi que toutes les équipes-école qui contribuent grandement à la réussite et à l’épanouissement de nos élèves HDAA par la mise en place de ressources adaptées à leurs besoins » souligne Hélène Roberge, présidente de la CSP.

Meilleure accessibilité

Avec l’ouverture de ces nouveaux points de services, une relocalisation de certaines classes existantes est nécessaire afin de mieux desservir les élèves HDAA sur l’ensemble du territoire et ainsi de mieux répondre à leur besoin de proximité en réduisant autant que possible le temps de transport entre l’école et leur domicile au quotidien.
Cette nouvelle répartition privilégie un continuum de services afin qu’un plus grand nombre d’élèves en classes d’enseignement spécialisé puissent poursuivre leur cheminement scolaire le plus longtemps possible dans la même école. Elle vise aussi à instaurer une solution qui apporte une certaine pérennité pour les années à venir. De plus, l’offre des trois principaux points de services au secondaire a été bonifiée afin d’offrir une meilleure accessibilité à ces services aux élèves HDAA sur le territoire et ainsi de favoriser la qualification des élèves inscrits dans les parcours de formation à l’emploi.
La CSP consacrera 4 M$ en ressources supplémentaires afin d’améliorer son offre de services en classes d’enseignement spécialisé, notamment par l’affectation d’enseignants, de professionnels et d’employés de soutien dans ces classes. « Cet ajout important de classes d’enseignement spécialisé et cette meilleure répartition de l’offre de services sur notre territoire visent à atteindre notre objectif de réduire l’écart entre le taux de diplomation et de qualification des élèves HDAA et des élèves réguliers, tel qu’énoncé dans notre Plan d’engagement vers la réussite (PEVR). » affirme monsieur Luc Lapointe, directeur général de la CSP.
La CSP terminera au cours des prochains jours l’exercice annuel d’analyse des besoins de tous les élèves HDAA afin de confirmer leur classement pour la prochaine année scolaire. Les parents des élèves touchés par des changements seront informés dans la semaine du 29 avril par la direction de leur école et une communication étroite avec l’école d’accueil sera assurée afin de faciliter cette transition.

Intégration dans les classes ordinaires

La CSP a toujours su offrir à ses élèves HDAA un continuum de services afin de répondre à leurs besoins. Elle poursuivra dans ce sens en démarrant un projet pilote pour les classes d’enseignement spécialisé pour le développement social et communicatif ayant pour but de documenter, d’améliorer et de valoriser les meilleures pratiques en lien avec l’intégration des élèves actuellement en classe d’enseignement spécialisé vers les classes ordinaires. L’objectif visé est de permettre à un plus grand nombre d’élèves de poursuivre leur développement en classe ordinaire. (Source : CSP)
La CSP a été nommée, pour une deuxième année consécutive, l’un des meilleurs employeurs au Canada selon le magazine américain Forbes, qui publiait son classement annuel des meilleurs employeurs canadiens pour 2019, basé sur la satisfaction des employés. En plus de s’être hissée au 32 rang cette année, la CSP est la seule commission scolaire du Québec à s’être classée parmi les 300 employeurs identifiés.
Pour établir son classement, Forbes a procédé à un sondage anonyme et indépendant par l’entremise d’une variété de panels en ligne auprès de 8 000 employés provenant de plus de 1 500 compagnies canadiennes qui emploient 500 personnes ou plus. Pour consulter la liste complète des meilleurs employeurs au Canada de 2019 selon Forbes, rendez-vous sur https ://www.forbes.com/canada-best-employers/#4c5fceba241f

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de