Un des Forts au camp de sélection d’Équipe Canada Est

Un des Forts au camp de sélection d’Équipe Canada Est

Frédérik Théoret a commencé à jouer en septembre avec les Forts de Chambly. (Photo : courtoisie)

Frédérik Théoret, de l’équipe des Forts de Chambly, a été choisi pour participer au camp de sélection d’Équipe Canada Est, qui aura lieu du 2 au 4 décembre au MasterCard Centre d’Etobicoke, en Ontario.

« Je suis vraiment content parce que l’an dernier, c’était une déception pour moi que je n’aie pas été sélectionné », commente le hockeyeur de 18 ans qui évolue depuis septembre au sein de l’équipe junior AAA les Forts de Chambly.

Marc-André Houle, président des Forts de Chambly, accueille bien cette première sélection. « C’est une bonne nouvelle; une opportunité pour envoyer un de nos jeunes évoluer avec les meilleurs joueurs junior A. Un attaquant offensif qui, malgré ses 18 ans, a un gros impact sur l’équipe. C’est un espoir pour nous. »

« J’ai joué du bon hockey. J’étais en très bonne forme et bien préparé mentalement. » – Frédéric Théoret

Sur la patinoire, Frédérik Théoret occupe la position d’attaquant. Il confie être un travailleur qui peut marquer des buts, mais jusqu’à présent, il a procuré davantage les passes susceptibles d’envoyer la rondelle dans les filets de l’équipe adverse.

Le joueur, résidant à Saint-Constant, a participé à un camp tenu à Trenton en début novembre. « J’ai bien fait là-bas; j’ai joué du bon hockey. J’étais en très bonne forme et bien préparé mentalement », explique celui qui ajoute s’entraîner souvent.

Il dit avoir fait face à des joueurs québécois qu’il connaît puisqu’il avait déjà joué avec ou contre eux.

Laissez-passer pour l’Alberta?

Hockey Canada et la Ligue de Hockey Junior Canadienne (LHJC), avec le soutien du Bureau central de dépistage de la Ligue nationale de hockey, ont dressé une liste de 84 joueurs de partout au pays qui sont invités aux camps de sélection du Défi mondial junior A 2018.

Frédérik Théoret figure parmi les quarante hockeyeurs choisis, dont neuf Québécois, qui auront à démontrer leur qualité de jeu.

Le personnel d’entraîneurs d’Équipe Canada Est, avec Patrice Bosch (Brossard, Québec/Inouk Granby, LHJAAAQ) et le directeur des activités Chris Vanstone (Mississauga, Ontario/OJHL), aura à évaluer les espoirs en vue de la sélection de la formation définitive qui représentera le Canada Est au Défi mondial junior A tenu à Bonnyville, en Alberta, du 9 au 15 décembre.

« Nous sommes excités de rassembler un groupe de joueurs vraiment talentueux et travaillants et nous nous attendons à un camp de sélection où la compétition sera très relevée à Etobicoke », a souligné Chris Vanstone. « Nous savons que nous aurons des décisions difficiles à prendre pour nous donner la meilleure chance possible de gagner et nous avons hâte de former Équipe Canada Est et d’amorcer notre quête de la médaille d’or. »

Un autre groupe de 44 joueurs est attendu du 3 au 5 décembre à Calgary. Il participera à un autre camp pour la sélection d’Équipe Canada Ouest.

Durant trois jours, au Centre d’Etobicoke, en Ontario, le jeu de Frédérik Théoret sera scruté au cours des matches et des entraînements. « Si je travaille bien et si je garde mon style de jeu, j’ai des chances de pouvoir être sélectionné », dit espérer le jeune athlète.

Et si jamais le jeune hockeyeur est sur la liste des joueurs d’Équipe Canada Est, il aura encore à démontrer ses qualités lors du premier match le 9 décembre contre la Russie, lorsque le Défi mondial junior A sera de retour à Bonnyville pour une deuxième fois en trois ans.

L’Équipe Canada Est aura trois autres matches et si elle obtient plus de points, elle pourra se qualifier pour les demi-finales et ensuite la finale, qui aura lieu le 16 décembre.